Sénatoriales : six candidats pour la Guyane

élections
Palais Bourbon
Ils sont finalement six candidats à convoiter les deux fauteuils de sénateurs de la Guyane dans le cadre du scrutin du 27 septembre prochain. À côté des caciques de la politiques locales il y a quelques surprises. 
Le délai était fixé à ce vendredi 11 septembre pour présenter sa candidature pour le scrutin des sénatoriales. Le moins que l’on puisse dire c’est que jusqu’au bout les surprises étaient au rendez-vous. Longtemps quatre en lice, ils sont finalement six à prétendre à représenter la Guyane au sein de la chambre haute du Parlement.
 

Les derniers outsiders 


Les deux derniers candidats à s’être fait connaître sont Rollin Bellony et Eugénie Rézaire. La potentielle candidature du premier circulait depuis mercredi mais le président de l’association Pirogue Humanitaire se donnait encore un temps de réflexion notamment pour disait-il vérifier ses soutiens. Celui qui s’est investi depuis des années dans la promotion d’une santé de qualité en Guyane s’est donc décidé annonçant la veille de la date limite de dépôt des candidatures son intention d’être candidat. Sa suppléante est Sandra Pardonipade, 6 adjointe à la mairie de Matoury.

L’autre candidature de dernière minute est celle d’Eugénie Rézaire. Ancienne suppléante de Christiane Taubira pour les élections législatives, conseillère régionale élue sur la liste PSG en 1998, elle a souhaité se lancer dans cette course électorale. Femme de culture, la présidente de l’association des Amis de Léon Gontran Damas a pour suppléant Roger Aron, conseillier municipal à Matoury et vice-président de la Communauté d’agglomération du centre littoral délégué à l’environnement.
 

Les candidatures déjà connues


Candidat à sa propre succession, Georges Patient compte bien jouer sur son bilan et son expérience pour faire valoir ses qualités et tenter de réaliser un troisième mandat. Sa suppléante est Valérie Linguet, élue à Maripasoula.
La maire de Cayenne Marie-Laure Phinéra souligne également l’importance de son expérience pour se distinguer estimant que ce mandat parlementaire serait une suite logique de son engagement à la tête d’une collectivité locale, son suppléant est Auguste Richenel, adjoint auprès du maire d’Apatou.
Autres candidats, Samuel Marie-Angélique, une personnalité engagée dans le monde associatif, passée notamment par l'UDI et l'UMP, sa suppléante est Fadila Ateni, élue elle aussi d'Apatou .
Lui non plus n’est pas issu du sérail politique, Steve Blacodon, est également candidat, chef d'entreprise, et ancien officier de police judiciaire, il défend une forme de pragmatisme au service de l’appui des collectivités locales. Lorietta Carolina, élue au conseil municipal de Saint-Laurent du Maroni est sa suppléante.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live