publicité

Sida : 27 juin la journée caribéenne de dépistage du VIH

C'est aujourd'hui que se déroule la journée caribéenne de dépistage du VIH en Guyane et dans la Caraïbe. Une action de prévention instaurée depuis 2010.  Piqûre de rappel sur une pandémie qui continue de faire des ravages sous nos latitudes où plus de 3300 personnes vivent avec le virus du Sida.

Action de dépistage pour le VIH au CHAR © AV
© AV Action de dépistage pour le VIH au CHAR
  • Par Catherine Lama
  • Publié le , mis à jour le
En Guyane, on meurt moins du Sida mais il y a tout de même 20 personnes par an qui décèdent des suites de cette maladie. Et elle demeure une des causes de mortalité importante chez les personnes jeunes rappelait le professeur Mathieu Nacher Président du Corevih (Coordination Régionale de Lutte contre le Vih et les Ist ) au mois d'avril dernier.
Le professeur Mathieu Nacher Président du Corevih

200 nouvelles infections chaque année en Guyane

Il faut se rappeler que cette maladie tue si l'on est pas dépisté. Il faut savoir aussi que Guyane est le département français le plus touché par l’infection, avec une prévalence supérieure à 1%, et une incidence "21/10 000 versus 2/10 000 pour la moyenne nationale". D'où l'importance des opérations de dépistage, car on estime de 500 à 600 personnes le nombre de personnes qui ignorent être "séro positives".
Cette journée caribéenne de dépistage du VIH est donc primordiale. C'est une des cartes majeures à jouer dans la lutte contre la propagation de l’infection par le VIH. La Guyane compte chaque année environ 200 nouvelles infections au VIH2 et 30% des nouvelles infections sont découvertes au stade Sida.


Trois tests pour se faire dépister rapidement 

Il existe trois tests pour se faire dépister : 
- le test classique, la prise de sang dans un laboratoire
- le TROD ou Test Rapide d’Orientation Diagnostique pour le VIH qui s'effectue avec une goutte de sang prélevée au bout du doigt et en quelques minutes le résultat du test est donné. A confirmer avec un test classique si positif.
- l'autotest effectué soi même à partir d'une goutte de sang prélevée sur un doigt avec un kit acheté en pharmacie. A confirmer avec un test classique si positif.
Il est impératif dans le cas de prises de risques de faire un test pour éviter la contamination et surtout pour se faire traiter.
La prise de conscience ce n'est pas pour demain mais maintenant. 
Ces tests de dépistage peuvent s'effectuer :
  • - dans un CEGGID (Centres gratuits d’information, de Dépistage et de diagnostic) ou CDAG (Centre de dépistage anonyme et gratuit) : CHAR, CHOG, CHK, Centres Croix Rouge,
  • -  dans les Centres délocalisés de Prévention et de Soins,
  • -  dans les PMI pour les femmes enceintes,
  • -  chez son médecin ou sa sage femme qui prescrivent le test à faire en laboratoire.
  • - certaines associations peuvent aussi réaliser des TROD VIH (AIDES, Entr’Aides...) gratuitement.
La mobilisation des personnels de santé pour une opération de VIH © AV
© AV La mobilisation des personnels de santé pour une opération de VIH
Le Caribbean AidsTesting Day)

La journée caribéenne du dépistage du VIH (Le Caribbean AidsTesting Day) a été initiée dès 2008 dans différents pays de la Caraïbe par le Caribbean Broadcast Media Partnership on HIV/AIDS (CBMP), en collaboration avec le PANCAP et la Scotiabank.
L’objectif de cet évènement annuel est de contribuer à ralentir l’épidémie de l’infection par le VIH dans la Caraïbe par un renforcement du recours au dépistage dans une région particulièrement touchée.
La stratégie est de « dé-stigmatiser » et de « dé-dramatiser » le test de dépistage du VIH pour ainsi améliorer la disposition des populations de la Région à y recourir ce jours-là mais aussi durant toute l’année.
La Guyane s’est associée pour la 1ère fois à cet évènement en 2010 et renouvelle encore sa participation cette année.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play