guyane
info locale

Social : lundi noir de mobilisation en Guyane

social
Mobilisation avocats
©Yves Robin
La journée de lundi marquée par de nombreux mouvements sociaux. Des actions non concertées menées par les agents des impôts, par les avocats, les salariés de la Chambre d’agriculture, de l’ARS, des parents d’élèves. Une mobilisation qui démontre un climat social tendu. 
 
La journée de lundi marquée par de nombreux mouvements sociaux. Une journée d’action menée par les agents des impôts, par des avocats, des salariés de la Chambre d’agriculture, de  l’ARS,ainsi que par des parents d’élèves. Une journée de mobilisation qui souligne le climat social tendu. Tour d’horizon.


Le conflit perdure à l'ARS

Grève ARS
©T Merlin
7e jour de grève des agents de l'ARS. Des négociations ont bien eu lieu dans la soirée. Auparavant les salariés de l'ARS en grève se sont rendus à l’hôtel Mercure Amazonia où se tenait un séminaire organisé par la direction. Ils ont tenu à manifester devant l’établissement et tenir un barrage filtrant. Pour l'heure la grève se poursuit. Les syndicats CFDT-CDTG, CFE-CGC, dénoncent une dégradation des conditions de travail… et des intimidations de la direction.


Les avocats dénoncent la réforme des retraites

Grève avocats
©Yves Robin
Les avocats du barreau de Guyane ont également manifesté. Ils sont en colère. Avec d’autres professions libérales (notamment des infirmiers et des salariés du transport aérien), ils dénoncent la réforme des retraites. C’est un mouvement national. Ces professionnels s’opposent au régime universel de retraite, proposé par le gouvernement. Localement, un rassemblement s’est tenu devant la préfecture, mais les audiences ont été maintenues.
 

Une sanction qui passe mal

manifestation justice
©T Merlin
Mobilisation de l’intersyndicale des fonctionnaires de justice. Ils dénoncent une sanction contre le directeur des services de greffe, qui a été muté dans un autre service, dans un étage du bâtiment au centre-ville, alors qu’il est handicapé.
Selon l’intersyndicale, cette sanction est due à l’engagement du directeur du greffe, pendant la crise de l’amiante au Tribunal.


Grève aux Impôts

Autre mouvement de colère : les agents des finances publiques se sont regroupés en intersyndicale. La CGT, FO et Solidaires ont lancé une grève de 24h. Là aussi, il s’agit d’un mouvement national, contre la réforme en cours. Vu la dématérialisation de beaucoup de démarches, et la mise en place de l’impôt à la source, l’accueil physique du public est supprimé dans plusieurs endroits. Cela concerne, selon l’intersyndicale, le service des impôts des particuliers, la Trésorerie à Kourou et à Saint-Laurent, et le service des impôts des entreprises. 


Les parents d'élèves de Grand-Santi mobilisés

Nouvelle mobilisation de parents d’élèves sur le fleuve. L’école de Man Fina, située à non loin de Grand-Santi a été cadenassée, pour dénoncer le manque d’enseignants. Sur les 10 prévus, il en manque 6 : 3 classes de maternelle n’ont pas de professeur.
Il manque également un enseignant pour un CE1, un CE2 et un CM1. Pour l’instant, la réponse du rectorat reste la même comme pour Apagui et Providence : les recrutements sont toujours en cours sur le fleuve. Il manque de candidats… et dans certains cas, il manque des logements pour les enseignants.


La classe prépa littéraire de Félix Eboué 
laissée pour compte ? 

Les élèves et de les parents de la classe prépa littéraire du lycée Felix-Eboué ont manifesté. Peu d’effectifs cette année et des disciplines sur la sellette comme l’histoire-géographie, l’espagnol ou le portugais en première langue vivante. Mardi dernier, ces parents étaient ressortis rassurés d’un rendez-vous avec le cabinet du rectorat. Ce n’était pas le cas hier après avoir rencontré le proviseur du lycée. Les cours supplémentaires ne sont toujours pas mis en place. 







 
Publicité