guyane
info locale

Spectaculaire accident d’avion : le pilote en vie !

accidents
accident d'avion: le Cessna 207 écrasé au sol
Les sapeurs pompiers à l'oeuvre, pulvérisent de la mousse ©K.S


Vendredi après-midi, le quartier de Paramana a été le théâtre d’un accident d’avion. Le bilan fait état d’une victime, le pilote polytraumatisé et un appareil hors d’usage.  Juste après le décollage,  le pilote du Cessna  a signalé des problèmes à la tour de contrôle.

 
Que s’est-il passé sur ce vol considéré comme classique ? Les questions sont multiples autour de cet écrasement d’avion. Le pilote, reconnu pour son expérience et son professionnalisme,  a procédé à un atterrissage d’urgence sur une zone dégagée de Paramana. L’aéronef a « glissé » sur plusieurs dizaines de mètres, il a été freiné par un talus avant de se retourner.
Les premiers secours ont été faits par des riverains et des personnels de l’aéroport dont les pompiers   arrivés rapidement sur place. Le pilote a été extrait de la carlingue et mis en sécurité alors qu’un début d’incendie était maîtrisé par les pompiers. 
La chaîne de secours et d’investigation a été déclenchée rapidement. Les gendarmes spécialisés de la BGTA, la brigade de gendarmerie des transports aériens, dépêchés sur place, ont entamé les investigations pour tenter de faire la lumière sur ce spectaculaire accident. Si l’avion est hors d’usage, le pilote s’en sort avec de multiples fractures, il a été pris en charge par les pompiers et les médecins du SAMU. Il était conscient jusqu’à son départ vers le centre hospitalier.


Les causes de l'accident encore inconnues

Reste à comprendre les raisons de cet accident avec cet avion qui assurait une mission de fret. Le plan de vol déposé auprès des autorités indiquait un trajet devant mener le petit avion à Maripasoula. A son bord des marchandises, essentiellement des denrées alimentaires, qui ont été pour la plupart récupérées par les enquêteurs probablement pour évaluer le poids de la cargaison.
Pour l’heure, les investigations se poursuivent et les enquêteurs de la BGTA préfèrent prendre le temps nécessaire pour analyser toutes les pièces après les premiers constats d’usage. L’audition du pilote, dès qu’il sera en mesure de répondre aux questions des enquêteurs, pourrait permettre d’en savoir davantage sur les causes de l’accident. Problème technique, surcharge, bien des questions restent en suspens.

 
Publicité