guyane
info locale

Street Art : quand des tourets deviennent support d'expression

art
Street Art : quand des tourets deviennent support d'expression
©Yves Robin
Des tourets de câble en bois supports d’oeuvre d’art. C’est le défi que se sont lancés  3 artistes de Mana. Les tourets avaient été déposés au giratoire de la commune, il y a quelques mois par une société. Leur aspect a bien changé.
 
Si la nature a horreur du vide, ces trois artistes l’ont bien compris. L’art s’accommode de tous les supports. La preuve : ces tourets de câble, en bois inspirent des plasticiens designers. Depuis quelques semaines, Mounlan, Edson, Wayne les embellissent. Redonner une nouvelle vie à ses lieux, c’est l’objectif de Mounla. Le blason de la mairie de Mana l’a inspiré.
Mounla, designer graphique :

"Comme je travaille sur le symbolisme, il y avait un symbole sur le blason qui ne m'interessait pas, j'ai voulu proposer autre chose, mais avant il fallait casser le blason en quelque sorte, j'ai proposé de casser les codes. Le rond-point c'est un choix excellent lorsque vous donnez vie à quelque chose."

Edson, met son  pinceau au service de l’art populaire contemporain. Il a peint cinq femmes, son public : Les automobilistes de passage.
Edson, plasticien :

"Ca change un peu , ça donne des couleurs, ça donne un peu de vie, des regards sur l'oeuvre.  Ceci est le rôle des artistes, c'est une forme de poésie qui va toucher les spectateurs."

Wayne, son style, c’est le graph, l’art de la rue, avec sa bombe de peinture  il a dessiné un poisson « le piranha ».
Wayne, designer illustrateur :

"On a l'occasion de faire des oeuvres comme celles que vous voyez, c'est une façon de se faire connaitre et d'exporter notre art."

L’initiative de ces artistes a touché les habitants de Mana.
©Yves Robin
Publicité