Succès pour la première Ariane 5 de l'année

sciences
Le décollage d'Ariane 5 vu depuis la plage de Montjoly
Le décollage d'Ariane 5 vu depuis la plage de Montjoly ©Franck Leconte
Le plus gros des lanceurs Arianespace a pris son envol dès le début de la fenêtre de tir ce vendredi avant de placer sur orbite deux satellites de télécommunications, près de 35 minutes plus tard.

Pour sa première (et tardive) mission de l'année, Ariane 5 a fait ce qu'elle sait faire de mieux : placer sur orbite géostationnaire deux satellites de télécommunications en à peine plus d'une demie heure. Rassurant pour relancer une activité spatiale européenne moribonde.

Le lanceur a décollé dès le début de sa fenêtre de tir, à 18 heures locales, depuis le Centre Spatial Guyanais, à Kourou, dans des conditions optimales. 36 minutes et 24 secondes plus tard, ses deux passagers, Star One D2 et Eutelsat Quantum rejoignaient leur orbite de transfert.

Il s'agit du deuxième succès de l'année, seulement, au CSG.