Suite aux révélations de Médiapart sur la filière néonazie dans l'armée, les réactions se succèdent pour demander des sanctions lourdes

politique
Armées en Guyane
©francetvinfo

Information révélée par Mediapart : une cinquantaine de militaires affichent leurs convictions néonazies. L’une des preuves de l’enquête, une vidéo montrant 4 enfants guyanais effectuant le salut nazi. Le député Gabriel Serville  et le Sénateur Georges Patient se disent indignés. 

C’est une vidéo pour le moins choquante…durant quelques secondes, quatre enfants font le salut nazi. Et selon nos confrères de la rédaction de Médiapart, cette vidéo aurait été réalisé en 2018 par un légionnaire en Guyane, un caporal d’origine ukrainienne en mission Harpie sur notre territoire. Le site internet révèle ainsi qu’une cinquantaine de militaires du corps des forces armées affichent ouvertement leurs convictions néonazies en mission. En tant que militaire, ces individus racistes se retrouvent en position de force ou en positions d’humilier au nom de la France…Une information qui a suscité un bon nombre de réactions. Le sénateur Georges Patient demande des sanctions immédiates. 

Des militaires toujours en poste ? 

Dans son enquête, Mediapart assure que certains militaires sont restés en poste malgré de premières révélations sur cette mouvance néonazie inquiétante en juillet 2020. Florence Parly, ministre des Armées évoque un nombre de cas “extrêment rare” sur plus de 200 000 militaires. Auditionnée par la Commission des affaires étrangères du Sénat Florence Parly "condamne fermement toutes les expressions d’une idéologie haineuse et barbare. De tels comportements sont combattus, punis. Ces cas déviants isolés ne doivent cependant pas entacher l’honneur de nos militaires" affirme la ministre.
Le député Gabriel Serville est quant à lui abasourdi.

Le ministère des armées promet des sanctions lourdes. Le ministère souligne par ailleurs qu’« une douzaine », « ne sont plus liés aux armées ». 

Le reportage de Guillaume Perrot :

Salut nazi : des légionnaires visés par une enquète.