Sur la route de la Gold Cup 2021 : premier match des Yana Dòkò face à Cuba

football
La sélection de Guyane "Yana Dokos" au grand complet
Archive : La sélection de Guyane "Yana Dokos" au grand complet ©Jean-Gilles Assard
Les Yana Dòkò face à Cuba, c'est le verdict du tirage au sort qui a eu lieu le 28 septembre à Miami. Un face à face prévu dans le cadre des éliminatoires à deux tours qui se tiendront du 2 au 6 juillet 2021. La phase de groupes de la Gold Cup de la CONCACAF 2021 débutera  le 10 juillet.
 
Premier match des Yana Dòkò face à Cuba sur la route de la Gold Cup 2021, c'est le verdict du tirage au sort qui a eu lieu le 28 septembre à Miami en Floride. Un face à face prévu dans le cadre des éliminatoires à deux tours qui se tiendront du 2 au 6 juillet 2021. La phase de groupes de la Gold Cup de la CONCACAF 2021 débutera quant à elle le 10 juillet.
Si les Yana Dòkò se qualifient à l’issue de ce barrage, ils intégreront le groupe A, aux côtés du Mexique, du Salvador et de Curaçao. La Guyane a soif de revanche sur la scène internationale et de monter sa valeur, forte de plusieurs joueurs qui évoluent en première et deuxième division.
 

La loi des barrages

Ils partiront à douze mais il ne devra en rester que trois. C’est la loi des barrages, pour décrocher son billet vers la Gold Cup. La sélection de Guyane, les Yana Dòkò, deuxième de son groupe dans la Ligue B de la Ligue des nations, doit en passer par là. L’équipe connait le nom du premier adversaire qui se dressera sur sa route vers la Gold Cup 2021. Cuba. Un adversaire redoutable qui arrive de Ligue A de la CONCACAF.
 

« C’est une équipe qui est habituée à ce niveau de compétition. C’est vrai que nous, par le passé, nous avons pu participer à la phase finale de la Gold Cup. Notre objectif, c’est de retourner sur cette phase finale. »

Thierry De Neef sélectionneur des Yana Dòkò



Il faut donc coute que coute battre Cuba, los Leones del Caribe.
 

« On a déjà joué contre eux en Guyane en 2016. On a gagné 3/0. Comme je disais sur un match tout est possible. Si on veut aller en Gold Cup il faudra forcément aller sur des matches comme cela.»

Donovan Leon capitaine et gardien de but des Yana Dòkò


Revanche à prendre

Les Yana Dòkò vont affronter ensuite les vainqueurs du match Montserrat versus Trinidad et Tobago. Avec la volonté affichée de se hisser en phase finale.

« En 2019, on a échoué. Donc maintenant, on est à deux matchs d’y retourner et pour certains d’y goûter pour la dernière fois. Cela serait bien qu’on y retourne et qu’on fasse une bonne prestation. »

Donovan Léon, capitaine et gardien de but des Yana Dòkò


L'équipe à réunir

Le plus difficile sera la préparation de l’équipe. Pas facile de réunir des joueurs évoluant en première et deuxième division mais aussi sur deux continents. Si tous sont fiers de porter les couleurs de la sélection guyanaise, ils ont aussi des engagements vis-à-vis de leurs clubs. A l’image de leur capitaine qui a rejoint l’AJ Auxerre.

« La priorité pour moi, c’est mon club. Je suis arrivé dans un nouveau club, j’ai des ambitions, des objectifs.»

Donovan Leon capitaine et gardien de but des Yana Dòkò


Un véritable casse-tête donc pour la Ligue de football de Guyane qui doit composer aussi avec la situation sanitaire.

« On va se positionner sur des créneaux FIFA. Notamment par rapport au calendrier de championnats professionnels. Et voir même amateurs. Dans l’attente aussi de la reprise des compétitions ici. Pour que nos joueurs locaux qui évoluent en Guyane puissent aussi être compétitif.»  

Thierry De Neef, sélectionneur des Yana Dòkò


Thierry De Neef reste confiant. Une trentaine de joueurs constituent la base de la délégation guyanaise. Un savant mélange de joueur confirmés et de jeunes talents tous très motivés pour accéder à la plus grande compétition de football nord-Américaine.                                                        
Un reportage d’Isabel Lerouge et Seefiann Deie :

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live