Le Surinam appelle les Pays Bas à l'aide

coronavirus
Réunion Covid-19 au Surinam
Réunion Covid-19 au Surinam ©DR
Le gouvernement du Surinam a demandé aux Pays-Bas de l'aider à lutter contre l'épidémie de coronavirus. Le nombre d'infections dans le pays a augmenté rapidement au cours de la semaine dernière.
En vingt-quatre heures, 19 personnes ont été testées positives à la Covid-19 au Surinam et un nouveau décès est à déplorer, portant à 3 le nombre de morts du coronavirus dans ce pays. Au total : 187 cas y sont comptabilisés depuis le début de la crise sanitaire.
Ce chiffre bat largement les données de son voisin le Guyana qui recense 158 cas selon les derniers éléments communiqués.
 

La recherche des cas s'intensifie


Pour le ministère de la santé surinamais, la situation est toujours gérable. Seuls trois clusters ont été identifiés. La recherche des contacts s'est intensifiée dans plusieurs districts, en particulier ceux situés à la frontière avec la Guyane et le Brésil.
La communauté brésilienne au Surinam reste très surveillée mais la grande majorité des personnes testées sont des Surinamais.
 

Confinement jusqu'au 21 juin


En raison de la pandémie, le 14 mars, les autorités du Surinam avaient pris plusieurs mesures  dont la fermeture de l'espace aérien et celle des frontières terrestres entre le Surinam et la Guyane française, ainsi qu'entre le Surinam et le Guyana.
Le pays en confinement total depuis le 2 juin a prolongé cette mesure jusqu’au 21 juin inclus.
D’autres mesures sont appliquées : couvre-feu entre 18 h et 6 h ; rassemblements limités à 5 personnes ; fermeture des marchés, crèches, écoles, restaurants et casinos ; recommandation du port du masque ou d'un tissu permettant de couvrir la bouche et le nez lors des déplacements.  Seuls les déplacements impérieux sont autorisés et limités à deux personnes par véhicule.
 

Des équipements attendus


Le gouvernement du Surinam a demandé aux Pays-Bas de l'aider à lutter contre l'épidémie de coronavirus. Sa crainte : que les hôpitaux du pays ne puissent pas gérer la propagation du virus.
Outre l'aide éventuelle du gouvernement néerlandais, plusieurs actions ont été lancées au Surinam ainsi qu'aux Pays-Bas pour collecter de l'argent, des équipements de protection individuelle, des médicaments et du matériel médical.
Le gouvernement néerlandais a déjà promis dix respirateurs. Ils arriveront probablement au Surinam la semaine prochaine.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live