guyane
info locale

Le TAS rejette les deux appels déposés par Florent Malouda contre la CONCACAF

football
Malouda
©Jody AMIET / AFP
Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a rendu sa décision dans les deux procédures d'arbitrage opposant Florent Malouda à la CONCACAF. En rejetant les deux appels du joueur Guyanais, le TAS a confirmé les sanctions émises à son encontre le 16 et 26 juillet 2017.
Les deux appels déposés par Florent Malouda à l'encontre des décisions de la Confédération de football d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes (CONCACAF) du 16 et 26 juillet 2017 ont été rejetés par le Tribunal Arbitral du Sport. En effet, lors de la dernière Gold Cup, il avait été reproché à Florent Malouda de violer le règlement de la compétition concernant la nationalité des joueurs. La CONCACAF a estimé qu'au vu du nombre élevé de sélections en Équipe de France de l'ancien joueur de Chelsea, ce dernier n'aurait pas dû prendre part à la rencontre opposant la Guyane au Honduras le 11 juillet 2017. Florent Malouda a été condamné a une suspension pour deux matchs officiels assortie d'une interdiction de stade pendant la durée de cette même suspension. Le joueur Guyanais a alors contesté cette suspension devant la Commission de Recours de la Confédération, en vain, puisque son recours a été déclaré irrecevable le 26 juillet 2017 "faute de paiement des frais d'appel dans les délais prévus".

Florent Malouda aurait enfreint le règlement d'application des sanctions de la FIFA


Le joueur des Yana Dòkòs se serait une nouvelle fois rendu coupable d'une infraction en violant son interdiction de stade pour assister à la rencontre entre la Guyane et le Costa-Rica le 14 juillet 2017. De ce fait, le 16 juillet 2017, la CONCACAF a infligé une amende de 3 500 dollars à Florent Malouda, ce dernier a interjeté appel. Le Guyanais de 37 ans a demandé que soit constaté la nullité des décisions prises à son encontre par la CONCACAF. Pourtant, lors de l'audience qui s'est tenue en présence des parties le 10 janvier 2018 à Lausanne, la formation du TAS a reconnu que les sanctions prises à l'encontre de Florent Malouda sont "conformes aux dispositions applicables" et "n'apparaissent pas comme étant disproportionnées" . Le TAS confirme alors que le joueur a enfreint le règlement de la Gold Cup et le règlement d'application des sanctions de la FIFA. Les décisions du 16 et 26 juillet 2017 sont donc maintenues.
Publicité