publicité

#TDG2019 : 105 coureurs en lice pour une 30e édition très ouverte

Jour J pour la 30e édition du Tour de Guyane cycliste. Ce samedi, premiers tours de pédaliers pour les cent cinq coureurs engagés pour cette épreuve qui devrait faire vibrer la Guyane jusqu’au dimanche 25 août prochain.

105 pour une place et celle offrant la tunique d'or © @Guyane la1ere
© @Guyane la1ere 105 pour une place et celle offrant la tunique d'or
  • Par Karl Sivatte
  • Publié le
Avec 18 équipes en lice et un peu plus de 1275 km à parcourir d’ici la fin du Tour, le peloton devra affronter bien des difficultés. Pour cette 30e édition, le comité d’organisation propose deux épreuves chronométrées de 10 et 14 km, deux rendez-vous pouvant être espaces pour départager les meilleurs et constituer le podium final. A côté de ces deux contre-la-montre, le peloton et ceux qui auront les forces d’aller au terme de l’épreuve devront digérer plus de 1250 km avec une séquence dans l’Ouest où la caravane du Tour passera bien plus de temps que d’habitude.

Difficile de faire des pronostics

Au chapitre des prétendants à la victoire finale, difficile pour l’heure de faire des pronostics. Si des anciens vainqueurs figurent sur la ligne de départ de cette 30e édition, le sport est une science inexacte et le cyclisme est une discipline sur laquelle les paris sont difficiles. Si les coureurs des sélections de Martinique et de Guadeloupe peuvent avoir des prétentions avec dans leurs rangs des anciens vainqueurs du Tour de Guyane, la concurrence pourrait venir d’ailleurs. Les cinq formations de France hexagonale mais également celles venues des Pays-Bas, Grande-Bretagne et Allemagne ont des arguments à faire valoir. A quelques heures du début de cette course, une chose semble claire : aucune délégation ne semble avoir fait le déplacement « en touriste ». Il faudra user de stratégie et de technicité pour espérer bien figurer lors de cette 30e édition du TDG.
 
La formation de Sables Vendée est un prétendant à la première marche © @Y. Robin
© @Y. Robin La formation de Sables Vendée est un prétendant à la première marche


Cayenne-Macouria:149 bornes pour lancer le Tour

Du côté des staffs techniques, les dernières heures ont été l’occasion de peaufiner les derniers réglages, de retravailler les plans de course et parfaire la connaissance du tracé exigeant du Tour. Les équipes invitées ont multiplié les questions et prises d’informations tant sur le tracé que sur les possibilités pour elles d’organiser les ravitaillements et ajuster les stratégies. On devrait vivre une belle semaine de course avec sans doute de belles cartes à jouer pour les cyclistes de notre département. Car dans le listing des prétendants au succès et la lutte pour repartir avec la tunique d’or le 25 au soir, il y a bien évidemment les coureurs de Guyane. Ils ont des ambitions légitimes et entendent briller et porter haut les couleurs du pays.
 
Le Paris Olympique Cycliste (POC) compte dans son effectif le guyanais René-Yves Thiver. © @ Y. Robin
© @ Y. Robin Le Paris Olympique Cycliste (POC) compte dans son effectif le guyanais René-Yves Thiver.


Le décorum est planté, les 105 engagés savent que les passionnés de cyclisme espèrent vibrer pendant une semaine qui s’annonce riche. La bulle du Tour se met en branle ce samedi après-midi pour 149 km qui conduiront les coureurs de Cayenne (départ face à l’hôtel de la collectivité territoriale de Guyane) à Macouria pour une arrivée estimée aux alentours de 17h30. La première étape devrait permettre déjà d’évaluer les forces en présence…
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.
Cela ne vous prendra que quelques minutes.

Je participe à l'enquête