guyane
info locale

Un titre de Miss et après?

miss
Ruth Briquet et Estelle Merlin
Ruth Briquet, 1ère dfauphine 2016 et Estelle Merlin, Miss Guyane 2015
Alicia Aylies, Miss Guyane 2016, devenue Miss France, Ruth Briquet, sa 1ère dauphine, assumera désormais sa mission de représentation régionale. L'occasion de mener une réflexion, à laquelle s'associe Estelle Merlin, Miss Guyane 2015, sur les ambitions des candidates aux concours de beauté. 
Ruth Briquet, 1ère dauphine de Miss Guyane 2016 et Estelle Merlin, Miss Guyane 2015 réunies pour une interview commune cela peut sembler bizarre. Mais si l'on sait que les deux jeunes femmes de 23 ans, sont allées en classe ensemble du CP à la 3ème, cela donne un échange naturel et convivial sur les enjeux des concours de beauté.
Ruth Briquet
Ruth Briquet 1ère dauphine de Miss Guyane 2016 ©weemove

Ruth, va prendre le relais d'Alicia Aylies, Miss France, indisponible en Guyane pour cette année 2017. La jeune femme, qui a terminé au coude à coude l'élection de Miss Guyane envisage la tâche sereinement. Qui est -elle? Elle est chargée de mission en financements et suivi de projets.  Un travail obtenu après des études qui ont démarré à Melun par 2 ans de classe préparatoire, avant d' intégrer une école de commerce à Paris et de peaufiner son portugais en effectuant une année d'échange à l'université fédérale de Rio de Janeiro.

Une langue que maîtrise, également, Estelle Merlin titulaire d'un master 1, d'un DUT en communication et d'une licence professionnelle en management. Estelle après un passage dans la banque se retrouve, aujourd'hui, commerciale dans le secteur automobile.

Pour les deux amies, avoir une tête bien remplie, n'empêche pas de s'intéresser et de participer aux concours de beauté. Le stéréotype de la femme sans cervelle est dépassé, on peut, être belle et intelligente remarque Estelle et précise Ruth, jolie ou pas, il faut avoir un bagage intellectuel. C'est un plus pour une élection. 

De plus, selon elles, les votes des guyanais se portent plutôt sur les filles matures dans l'optique de la participation à l'élection de Miss France. Ce n'est donc pas négligeable d'avoir un minimum de connaissances.
Elles se rejoignent toutes les deux pour affirmer qu'une élection de Miss régionale ou nationale est utile sur le plan professionnel. Cela est un tremplin qui permet d'élargir son réseau, d'enrichir son parcours et d'acquérir de l'assurance.
Estelle Merlin et Flora Coquerel
Estelle le soir de son couronnement avec Flora Coquerel, Miss France 2014 ©Comité Miss Guyane

Le couronnement d'Alicia lance un message aux jeunes guyanaises : "Miss France, c'est possible"

Une Miss Guyane devenue Miss France cela devient un message positif très fort lancé aux jeunes filles. Pour peu, qu'elles s'en donnent les moyens, elles peuvent parvenir au meilleur niveau, assurent les deux amies. Même si, tempère Estelle, cela reste le jeu des médias qui, associés aux réseaux sociaux, ont un rôle essentiel dans la mise en avant des candidates. Derrière la beauté, se croisent d'importants intérêts économiques.
Pour le comité Miss Guyane, la tâche peut prendre une autre envergure mais, surtout, il pourra être plus exigeant. Désormais, tout peut sembler plus ouvert.
Alicia Aylies sera en Guyane du 9 au 12 janvier, un court séjour dans sa région avec le public qui l'a élu et l'a suivi avec passion le 17 décembre dernier pour son sacre à Montpellier. Les deux jeunes femmes seront présentes à son arrivée, car cette élection est une vraie fierté historique sourit Ruth  et ajoute Estelle : "enfin un peu de chauvinisme en Guyane, tout le monde est content de sa victoire".

Ruth et Estelle
Ruth et Estelle ©CL

 

Publicité