Toussaint : derniers jours avant les célébrations, les cimetières se préparent à accueillir les familles

religion
cimetière
©MCThébia
Plus que quelques jours avant la Toussaint et la fête des défunts. Une tradition séculaire qui permet aux familles d’honorer leurs morts. C’est l’heure du nettoyage, et des rénovations. Comme chaque année, les municipalités encadrent les préparatifs.
cimetière
Devant l'entrée centrale les jobbeurs attendent le client ©MCThébia

Dans les allées du cimetière principal de Cayenne, règne une activité fébrile. Près de la porte principale, les jobbeurs attendent le client. Ils l'interceptent proposant leurs services. Une activité encadrée pour empêcher parfois, les foires d'empoigne. Les jobbeurs doivent accompagner les familles pour entrer dans le cimetière. Partout, parmi les tombes, ils s'activent armés de leurs brosses et de leurs seaux. Ils sont souvent très jeunes, comme Kervens, 14 ans. Il aide son frère qui lui a une entreprise de nettoyage. Il commence dès 6h le matin. 

Kervens
Kervens ©MCThébia

Je suis là depuis 6h ce matin, j'ai fait une pause à midi. Cela ne me dérange pas, cela me permet d'avoir quelques euros et puis j'apprends les valeurs du travail. Je suis en vacances, donc je me fais de l'argent de poche. Cela me permet de ne pas être inactif. 

Kervens jobbeur

Très rares sont les femmes qui font ce job. C'est le cas de Widleine, qui à la demande d'une famille, aide au nettoyage. Pour elle aussi, c'est une façon d'avoir un peu d'argent. 

Widleine
Widleine ©MCThébia

Je suis ici pour gagner de l'argent. Je nettoie les tombes et j'en profite pour me faire des euros en plus. Cela met du beurre dans les épinards. 

Widleine jobbeuse

 

Des préparatifs une fois par an

cimetière
©MCThébia

Le 31 octobre 2021, les cimetières seront fermés au public. Il s’agit de permettre au personnel municipal de préparer les cimetières avant d’accueillir le public. Familles, amis, proches se réunissent chaque année pour honorer leurs défunts. Le nettoyage des tombes (lavage, désherbage, peinture etc.) est autorisé du 1er au 31 octobre. Les cimetières seront rouverts le 1er novembre 2021 dès 6h jusqu'à  22h.

Cimetière
©MCThébia

En attendant, les cimetières de Guyane connaissent une activité peu coutumière. Les familles entreprennent de rénover, nettoyer les tombes. Des préparatifs qui sont encadrés par les mairies afin d’empêcher les abus. A Cayenne, où sont implantés deux cimetières, Cabassou et Cayenne, des centaines de tombes seront ornées, décorées, illuminées. Les familles ont eu jusqu’au 18 octobre pour effectuer les gros travaux.  (Pose de monument, construction de caveau, pose et dépose de carrelage etc.) Toutefois, « est autorisé la pose d'un entourage de la sépulture (cadre en bois de bonne qualité) sous réserve d'une autorisation qui doit être sollicitée via un formulaire à remplir ».

La Toussaint à ne pas confondre avec le jour des défunts

Cimetière
©MCThébia

Cette année, la Toussaint est un jour férié qui tombe un lundi, Si on a pour habitude d’aller fleurir les tombes de nos défunts au moment de la Toussaint, il ne faut pas confondre cette fête avec la fête des morts, célébrée le jour qui suit le 2 novembre. À l’inverse de la Toussaint, le jour des morts n’est pas férié. Il est dédié au souvenir des défunts et la tradition catholique veut qu’on aille fleurir les tombes de nos proches disparus.

Cimetière
©MCThébia

Contrairement à de nombreuses fêtes liturgiques comme Noël, Pâques ou encore la Pentecôte, la fête de la Toussaint ne trouve pas son origine dans les textes bibliques. En effet, elle a été instituée par l’Église. Elle est d'abord une célébration de tous les martyrs. La Toussaint est toujours célébrée le 1er novembre, illuminant le 2 novembre, journée du souvenir de tous les défunts.