guyane
info locale

Trafic : 8 kg de cocaïne sur la coque du cargo d'Ariane

faits divers
MN Toucan
©DR
Le 5 août, à Kourou, les gendarmes ont saisi près de 8 kg de cocaïne fixés sur la coque d’un bateau servant au transport des fusées Ariane et Soyouz. Le bateau s’apprêtait à quitter le port de Pariacabo. Une information confirmée par le procureur de la république. 
 
Les trafiquants de drogue font preuve de beaucoup d’audace pour envoyer leurs marchandises vers l’Europe. Le 5 août, à Kourou, les gendarmes ont saisi près de 8 kg de cocaïne fixés sur la coque d’un bateau servant au transport des fusées Ariane et Soyouz. Le bateau s’apprêtait à quitter le port de Pariacabo pour retourner dans l’hexagone. Le procureur de la république a confirmé hier cette information révélée mardi par la page facebook « Le Kouroucien »


La drogue était fixée à la coque du navire

La drogue était cachée dans une caisse aimantée fixée à la coque du MN Toucan, l’un des navires qui amène en Guyane les éléments des fusées Ariane et Soyouz. Près de 8 kilos de poudre blanche saisis le 5 août au port de Pariacabo par la gendarmerie maritime. Information révélée par le Kouroucien, une page facebook d’informations locales.
La caisse est tombée à l’eau alors que l’équipage faisait des manœuvres avant le départ vers l’hexagone. Les gendarmes ont découvert à l’arrière du navire une cache aménagée près des hélices. Une inspection du MN Colibri, le 2ème bateau de transport des fusées, a permis de découvrir une autre cache, vide celle-là…
Des navires opérés par la Compagnie Maritime Nantaise, pour le compte d’Arianespace. L’enquête a été confiée à l’OCRTIS, le service de lutte contre les trafics de stupéfiants de la police judiciaire. Un dossier transmis ce jeudi à la Juridiction Interrégionale Spécialisée de Fort de France. Une enquête dans un milieu sensible, celui du spatial, avec plusieurs questions : depuis combien de temps durait ce trafic et y a-t-il eu des complicités en interne ?

 
Publicité