guyane
info locale

Les transporteurs en colère déterminés à obtenir de l'Etat le respect des engagements pris en 2015

transports
Les transporteurs au rond point Tablon le 16 janvier 2016
Les transporteurs réunis au rond point Tablon ©Myriam Ponet
Le préavis de grève des transporteurs a pris effet ce matin. Ils déplorent le non respect de plusieurs engagements de l'Etat depuis 2015. Ils n'ont toujours pas de foncier pour réaliser les infrastructures nécessaires à leur filière transport ni de prix administré pour le contrôle des poids lourds.
lls ne sont pas tous venus au rassemblement devant la presse, mais sur la photo les transporteurs affichent leur grande solidarité avec la grève. Ils souhaitent que les cinq points de leur cahier de revendications aboutissent enfin. Depuis 2015, ils ont notamment demandé du foncier, des infrastructures routières, le prix administré du contrôle technique et les aides pour le renouvellement de la flotte et pour la transition écologique. 
 

Des engagements de l'Etat non tenus

Des engagements ont bien été pris par l’état dans le cadre des accords dits Guyane économique en 2015 mais au final ces engagements n’ont pas été tenus selon les transporteurs, hormis la réalisation d’aires de contrôle des poids lourds qui selon l’Ugtr sont mal dimensionnées.
Dans un communiqué le préfet affirme la volonté de l’état de proposer depuis longtemps du foncier non loin de Balata à Matoury pour l’aménagement d’une zone de stationnement des poids lourds. Sauf que cette proposition serait méconnue des transporteurs.

Les transporteurs préviennent qu’ils sont déterminés. Ils attendent des autorités  une invitation pour de fructueuses négociations.

Le reportage de Guyane la 1ère
Publicité