Travaux du TCSP : les riverains exaspérés par la gêne occasionnée

transports
Travaux TCSP
©Mélodie Nourry

Les travaux du futur TCSP ont officiellement été lancés en octobre dernier. Si le projet vise à améliorer l’offre de transport en commun sur le territoire de la CACL à terme, pour l’instant, le chantier est un gros point noir niveau circulation, notamment boulevard de la République.

 

Ils ont officiellement été lancés en octobre dernier…les travaux du futur TCSP vont bon train à Cayenne. Si le projet vise à améliorer l’offre de transport en commun sur le territoire de la CACL à terme, pour l’instant, le chantier est un gros point noir niveau circulation, notamment boulevard de la République. Les commerçants installés sur cet axe parfois depuis 20, 30 ou 40 ans sont désespérés.

Déjà 2 mois 

 

Kévin revendeur de pneu
Kévin chef de centre chez un revendeur de pneu ©Mélodie Nourry

 

Difficile de circuler boulevard de la République depuis plusieurs semaines déjà. Les travaux du futur Transport En Commun en Site Propre s’imposent en plein milieu de la chaussée. Seules deux voies fines mises en place de part et d’autres du chantier permettent pour le moment aux véhicules de circuler. Les piétons eux, parmi lesquels beaucoup de collégiens et lycéens, doivent faire preuve d’une extrême vigilance car sur place les trottoirs ont presque disparus. Des plots blancs et rouges ont bien été installés afin de leur laisser un passage mais il leur faut malgré tout à certains endroits slalomer entre les véhicules mal garés. Une situation totalement cauchemardesque pour les commerçants à l’instar de Kévin, chef de centre chez un vendeur de pneus : « Pour nous le matin c’est compliqué ne serait-ce que pour arriver au travail à cause des embouteillages. Côté clientèle aussi c’est devenu très calme. Les gens préfèrent aller voir ailleurs que de venir chez nous. Le midi notre parking est rempli, parfois même ce sont les gens du chantier qui stationnent sur notre parking, ce qui fait nos propres clients n’ont pas de place pour se garer. Même moi il m’arrive de ne pas trouver de place. Et ça fait presque 2 mois que ça dure. C’est pas évident », explique-t-il.

Des licenciements faute de clientèle 

 

Restaurant presque vide
Un restaurant ©Mélodie Nourry

 

Quelques mètres plus loin, Denise dans son restaurant subit les mêmes problèmes. A cause de ces travaux qui impliquent une baisse de la fréquentation et par conséquent de son chiffre d’affaire, deux employés sur les six que compte l’établissement ont dû être licenciés. Elle déplore d’avoir été mise devant le fait accompli : « Personne n’est venu nous voir pour nous expliquer la situation, nous n’avons même pas reçu de courrier, aucune information et au départ, il n’y avait même pas de panneau pour expliquer les raisons du chantier », se souvient-elle avant d’ajouter avec un brin de fatalisme : «  Je suis déçue parce qu’on avait fait des travaux d’amélioration de notre restaurant en fin d’année. Et au final ça n’a servi à rien parce que je pense que notre entreprise ne tiendra pas le coup si ça continue comme ça. C’est dramatique ».

 

Denise Ferrera ITV

 

Circulation pour les pompiers

 

Véhicule des pompiers
©Mélodie Nourry

 

En revanche, pas de problème du côté des pompiers comme le souligne le capitaine Raymond Mathurin, chef du centre de secours principal de Cayenne : « Avant que les travaux ne commencent, nous avons eu une réunion de travail avec les représentants de la mairie, de la CACL, de l’entreprise en charge du chantier. Nous avons bien discuté et au final, ils nous ont fait une voie réservée qui tombe juste en face de la caserne et grâce à laquelle nous pouvons accéder directement au rond-point. Ce qui fait que dès que nous sortons, nous avons juste à pointer notre nez avec le deux tons, les automobilistes nous voient et nous entendent, ils nous laissent passer et on va directement sur notre intervention ».

 

Les travaux du futur TCSP ne gênent pas les pompiers

 

En tout cas du côté des commerçants, ils espèrent pouvoir rencontrer les élus concernés afin de pouvoir obtenir des explications et pouvoir s’organiser au mieux en attendant la fin des travaux prévue…dans deux ans.

L'exaspération des riverains gênés par les travaux du TCSP : le reportage de Mélodie Nourry

 

 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live