publicité

Trois orpailleurs clandestins condamnés par la justice pour atteinte à l'environnement

Trois orpailleurs clandestins ont été condamné à 12 mois d'emprisonnement et 5 ans d'interdiction de séjour sur le territoire. Ils ont comparu en reconnaissance préalable de culpabilité pour atteinte à l'environnement. Ils dorment en prison depuis le 9 février dernier.

  • Par Marie-Claude Thébia
  • Publié le

Flagrant délit 


Trois orpailleurs ont été arrêtés en flagrant délit, jugés et incarcérés confirme par voie de communiqué Eric Vaillant procureur de la République. Ces hommes d'origine brésilienne, ont été arrêtés par les gendarmes le 8 Février dans le secteur Yaou à Maripasoula. Ils étaient en train d'exploiter de l'or illégalement sur un site aurifère. Ils ont déboisé une zone de vie de 100 mètres de long sur 40 mètres de large portant ainsi atteinte à l'environnement. 

Du matériel saisi et détruit 


Par ailleurs, les forces de l'ordre, ont saisi sur les lieux : deux motopompes, deux corps de pompe, un lance monitor, une table de levée avec deux tapis, 50 litres de gasoil, 150 mètres de tuyauterie, 20 litres d'huile de moteur, 20 kgs d'outillage divers, une paire de talkie-walkie, un groupe électrogène, des armes et leurs munitions etc..Ce matériel a été entièrement détruit. 
Les trois prévenus, ont été condamnés en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité à une peine ferme d'emprisonnement de 12 mois et une interdiction de séjour en Guyane durant cinq ans. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play