publicité

Un arrêté préfectoral pour mieux protéger le biotope de Kaw en Guyane

Un arrêté préfectoral de protection va voir le jour, il s’agit de protéger la montagne de Kaw en Guyane et son biotope. Les abattis et la chasse y seront interdits. L'extraction aurifère restera limitée à la société IAMGOLD. Une contradiction pour certains défenseurs de l'environnement.

© Guyane1ere
© Guyane1ere
  • Guyane1ere
  • Publié le
La montagne de Kaw en Guyane se situe dans un milieu naturel d'une qualité exceptionnelle, en atteste son inscription à l'inventaire des zones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique. Le projet d'arrêté de biotope de la montagne de Kaw sera enfin mis en consultation. Les protecteurs de l'environnement patientaient depuis très longtemps pour l'arriver d'un tel document. 
Très déçus par le contenu de l'arrêté de biotope, les défenseurs de ce milieu naturel en soulignent l'incohérence. Nyls De Pracontal, président du GEPOG explique pourquoi : " c'est la porte ouverte à l'exploitation (...) on crée dans la main droite une zone de protection, mais dans la main gauche on y autorise de l'exploitation minière... ".
Effectivement, loin d'interdire l'activité minière, l'arrête prévoit que l'actuel opérateur IAMGOLD déjà détenteur d'un permis de recherche, pourrait se voir octroyer un permis d'exploitation jusqu'en 2029 avec une possibilité de renouvellement jusqu'en 2054.
Le projet d'arrêté de protection de biotope est en ligne depuis ce vendredi sur le site de la DEAL. Il s'agit d'une consultation publique par voie électronique, les citoyens ont 21 jours pour formuler des observations.
 
Le reportage de Renaud Terrazzoni et Flore Vigneron
Mieux protéger le biotope de Kaw en Guyane - Guyane 1ère

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play