Un éboueur agressé à Organabo...Conséquence : un aménagement des horaires pour la collecte des déchets

environnement
Eboueurs Iracoubo
©Jean-Gilles Assard
Les éboueurs sont fréquemment la cible d’accidents parfois involontaires et quelques fois ciblés comme ce fut le cas la semaine dernière à Organabo. Résultat : les horaires de collecte ont changé. 
Le jour se lève à peine sur Iracoubo les éboueurs sont à l’œuvre à une heure inhabituelle. La faute à une agression subie par le chauffeur le 31 mars dernier à Organabo.
Junior Ferdinand conducteur de camion raconte : 

Un homme nous a dit que nous avions failli le tuer, il a pris un bâton et une pelle et a frappé notre véhicule puis s'est enfui. 


Une réaction immédiate

Dans la nuit impossible d’identifier l’individu. Cette agression a fait réagir le président de la Communauté des savanes François Ringuet qui en appelle à la population.
François Ringuet président de la Communauté de communes du pays des Savanes confirme :

C'est un métier difficile au niveau du territoire des Savanes, nous pensons d'abord à la sécurité de nos agents.


Changement d'horaires

La CCDS a changé l’horaire des tournées, dorénavant l’équipe ne travaillera plus de 19h à 3h du matin. Elle partira de Kourou dès 4h afin d’effectuer ses tournées à Sinnamary et Iracoubo. Un parcours de 250 km pour Iracoubo le mercredi et le samedi.
Dans cette commune, ce sont près de 3000 poubelles collectées par tournée et par tout temps. Ces hommes ne demandent qu’une chose : le respect pour leur métier.
Le reportage de Jean-Gilles Assard : 
Organabo : agression d'une équipe d'éboueurs.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live