Un navire vénézuélien en flagrant délit de pêche illégale, intercepté et dérouté lors d'une opération de contrôle des pêches

pêche
Le Mi Francis bateau vénézuélien
Le Mi Francis bateau vénézuélien arraisonné par les hommes de la Résolue ©Préfecture
Un navire battant pavillon vénézuélien intercepté dans les eaux guyanaises lors d’une opération conjointe de contrôle. Ses engins de pêche et lsa cargaison ont été saisis par les services de l’Etat. Le bateau a été dérouté vers Kourou.

Un navire battant pavillon vénézuélien intercepté dans les eaux guyanaises lors d’une opération conjointe de contrôle. Ses engins de pêche et sa cargaison ont été saisis par les services de l’Etat. Le bateau a été dérouté vers Kourou.

Le 15 septembre dernier, le « Mi Francis C » un navire de 15 m de long était repéré dans les eaux guyanaises par un avion CASA et le patrouilleur " La Résolue" des forces armées en Guyane (FAG). Le bateau battant pavillon vénézuélien était en train de pêcher illégalement.

Intercepté, et après vérification, le navire ne disposait pas, "d’une licence de pêche de l’Union européenne l’autorisant à exercer son activité dans les eaux sous juridiction française". Le déroutement du navire vers Kourou a été ordonné par la direction générale des Territoires et de la Mer (DGTM). L’ensemble de sa cargaison et ses outils de pêche ont été saisis.

Depuis le 1er janvier 2021, "ce sont ainsi plus de 110 tonnes de poissons qui ont déjà été saisies à la suite d’opérations de contrôle des pêches menées en Guyane" .