Une nouvelle mission pour Ariane : le lanceur européen doit mettre sur orbite deux satellites

sciences
Lancement réussi pour Ariane 5, Arianespace retrouve son rythme de croisière
©jody amiet / AFP
Une nouvelle mission pour Ariane. Le lanceur européen mettra sur orbite deux satellites de communications. Le lancement est prévu ce 22 juin depuis le Port Spatial de Kourou à partir de 18h03.

Il s’agit de la première mission de l’année d’une Ariane 5 et le deuxième lancement d’Arianespace en 2022. Pour ce 257e vol, le lanceur européen doit mettre sur une orbite géostationnaire deux satellites de communications destinés à deux acteurs majeurs et clients de longue date d’Arianespace : MEASAT, premier opérateur de satellites malaisien, et NewSpace India Limited (NSIL), une entreprise publique relevant du ministère indien de l’Espace (DOS).

Deux satellites 

satellite MEASAT-3d
Mise du satellite MEASAT-3d (CU1) en CCU3 (Conteneur Charge Utile) dans le bâtiment S5B au centre spatial guyanais. ©CNES/ESA/Arianespace/Optique Video CSG/P Baudon, 2022

MEASAT-3d est un satellite de télécommunications multi-missions, lancé pour le compte de MEASAT, principal opérateur de satellites en Malaisie. MEASAT-3d est le quatrième satellite lancé par Arianespace pour l'opérateur. Il rejoindra sur orbite MEASAT-3a et MEASAT-3b. L’objectif est d’augmenter les vitesses du débit jusqu’à 100 Mb/s par utilisateur à travers toute la Malaisie.  

Le deuxième GSAT-24, est Indien. Il fournira au sous-continent indien des services de télécommunications et de télédiffusion directe par satellite (DTH) de haute qualité. GSAT-24 est le 25ème satellite indien lancé par Arianespace et le 11ème de la série GSAT.

La performance demandée à Ariane VA257 est d’environ 10 863 kg. Le lancement est prévu depuis Kourou, ce 22 juin à partir de 18h03 avec une fenêtre de tir se refermant à 19h43.