Une pirogue avec 35 personnes en situation irrégulière interceptée par la vedette côtière à l'embouchure de Kaw

faits divers
Pirogue interceptée
©pref

Une pirogue avec à son bord 35 personnes de nationalité brésilienne a été interceptée par la vedette côtière de gendarmerie maritime (VCSM) la « Mahury » des forces armées en Guyane (FAG) le 14 janvier entre l’Approuague et l’embouchure de la rivière de Kaw.

Pirogue interceptée
©pref

Une pirogue avec à son bord 35 personnes de nationalité brésilienne a été interceptée par la vedette côtière de gendarmerie maritime (VCSM) la « Mahury » des forces armées en Guyane (FAG) le 14 janvier entre l’Approuague et l’embouchure de la rivière de Kaw, annonce un communiqué de la préfecture. « L’un des passagers, identifié comme étant possiblement un passeur, ainsi que le piroguier étaient déjà défavorablement connus des services de police. Ils ont été placés en garde à vue ». L'embarcation, son moteur ainsi que le matériel, les médicaments et les cigarettes trouvés à bord ont été saisis. Selon le communiqué des autorités « En raison de la nature du matériel saisi, il existe une forte présomption de lien entre les personnes appréhendées en mer et l’orpaillage illégal. »

Des passagers pris en charge par la PAF

Pirogue interceptée
©pref

Les 35 étrangers en situation irrégulière ont été pris en charge : deux d’entre eux (le présumé passeur et un passager) ont été placés en garde à vue, 12 autres ont été reconduits à la frontière avec interdiction de retour de deux ans et remises aux autorités brésilienne, enfin 21 personnes sans papiers ont été placées au centre de rétention administratif (CRA) de Matoury, afin de faire l'objet d'une procédure d'éloignement.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live