Une rentrée scolaire 2021-2022, inédite sur fond de crise sanitaire en Guyane

éducation
Rentrée scolaire
©DR
La situation est inédite. Cette année, la rentrée des classes en Guyane est échelonnée en raison de la crise sanitaire. La rentrée scolaire 2021-2022, en effet, a déjà eu lieu en zone verte et ce, du 2 au 3 septembre. Ce n’est que le 13, qu’elle se déroulera en zone rouge.

La situation est inédite. Cette année, la rentrée des classes en Guyane est échelonnée en raison de la crise sanitaire. La rentrée scolaire 2021-2022, en effet, a déjà eu lieu en zone verte et ce, du 2 au 3 septembre. Ce n’est que le 13, qu’elle se déroulera sur le reste du territoire guyanais, classé en zone rouge. Cayenne, Kourou, Macouria, Matoury, Montsinéry-Tonnegrande, Rémire-Montjoly, Roura, sont les communes fortement impactées par la Covid-19.  Des communes qui représentent 62 % de la population.
Le 13 septembre, les élèves, les enseignants, les personnels de l’éducation nationale effectueront leur rentrée dans ces territoires. Les enfants scolarisés dans la zone verte, ont déjà rejoint les bancs de l'école. Une rentrée à deux vitesses, qui aura sans doute des conséquences. 

 

La Guyane au niveau 4

Le rectorat de Guyane
Le rectorat de Guyane ©Sébastien Laporte

C’est la deuxième année, que le retour en classe des scolaires est marqué par la crise sanitaire. Un protocole a été rendu public le 1er septembre sur le site du rectorat. La rentrée 2021-2022, sera une rentrée ordinaire, les horaires peuvent être aménagés en fonction de la crise sanitaire. La zone rouge a été placée en niveau 4 selon l’échelle mise en place par le ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports. La règle de la fermeture des classes pour une durée de 7 jours dès le premier cas positif s’applique. Mise en place également d’un protocole de contact tracing pour identifier les cas contacts. Selon la note, il n’y aura pas de différence de traitement entre vaccinés et non-vaccinés. La cellule covid a été réactivée. Une adresse : cellule.covid@ac-guyane.fr.

Retrouvez le protocole sanitaire ici

 

Des réformes confortées

Baccalauréat
©DR

Pas de grandes nouveautés cette année. Jean-Michel Blanquer le ministre de l'Education nationale, entend conforter les réformes entreprises depuis sa nomination en 2017 à ce poste stratégique : la réforme du lycée et du baccalauréat, de la formation initiale qui se met en place en cette rentrée, les classes dédoublées…Cette année sera marquée par une grande campagne autour de la laïcité, « pour rappeler le sens de ce principe fondateur qui garantit la liberté de chacun et qui se vit tous les jours à l’École ». L’accent sera mis sur la maîtrise des savoirs fondamentaux dès le plus jeune âge. « Ainsi, les nouveaux programmes de maternelle prépareront davantage les élèves à l’apprentissage de la lecture et des mathématiques au CP ». Enfin, le nouveau baccalauréat, connaitra son plein déploiement, avec un nouvel examen professionnel.

La rentrée 2021-2022, en Guyane en tout cas, promet : manque de places dans les établissements scolaires pour les élèves, des enseignants en attente de leur affectation, des syndicats qui déjà dénoncent des dysfonctionnements. Ce début d'année scolaire, s'annonce complexe.