L'unité d'élite des Sapeurs Pompiers de Paris, un rêve exaucé pour des jeunes guyanais

société
Des jeunes guyanais chez les sapeurs Pompiers de Paris
de gauche à droite: Chavanne, le major Dominique Damour, et Carlos ©Alex Léveillé
Carlos et Chavanne ont réussi les tests pour entrer dans la prestigieuse unité d'élite des Sapeurs Pompiers de Paris. Un rêve éveillé pour ces deux jeunes hommes. Ces dix dernières années, ils ne sont que trois originaires de Guyane à avoir réussi le concours d'entrée.
Chavanne et Carlos sont des exemples, des symboles d'une jeunesse déterminée. Ils ont réussi les tests d'entrée à la prestigieuse unité d'élite des sapeurs pompiers de Paris. Carlos est né colombien. A force de ténacité, il a obtenu une bac technologique puis passé brillamment et réussi les tests sélectifs.
Carlos confirme : 

"J'ai eu la chance de pouvoir participer à ces épreuves. Cela m'émeut. J'aimerais faire partie de l'élite. C'est mon objectif". 


C'est la concrétisation d'un rêve également pour Chavanne, titulaire d'un bac professionnel et d'un BTS maintenance industrielle. Lui aussi, allie forme physique et cursus scolaire.
Chavanne assure :

"Quand on veut, on peut. Il faut se donner les moyens de sa réussite. J'aimerais revenir en Guyane, mais cela ne dépendra pas de moi". 



Une opportunité à saisir 


Régulièrement présente lors des défilés du 14 juillet, la brigade des Sapeurs Pompiers de Paris est localement connue pour sa mission de protection du Centre Spatial Guyanais. 
Le major Dominique Damour précise : 

"C'est une opportunité énorme qui leur est offerte. C'est une sélection très dure physiquement et intellectuellement. Ce sont des candidats qui pour moi ont tout pour réussir"


Des signatures pour passer du statut de civils à celui de militaires ont été nécessaires. Ces dix dernières années, ils ne sont que trois guyanais à avoir été recrutés par la brigade des Sapeurs Pompiers de Paris. Rendez vous dans quelques années pour Carlos et Chavanne. 

Le reportage de Guyane la1ère :