Vacances : les activités pour les enfants au Village Chinois, réduites à cause de la crise sanitaire

société
Vacances à la crique
C'est parti pour les grandes vacances ! Certains centres aérés ont pu reprendre des activités avec une jauge limitant le nombre d’enfants, crise sanitaire oblige. Dans certains quartiers populaires, en revanche, certaines associations ont dû y renoncer.

Les grandes vacances, c'est parti ! Certains centres aérés ont pu reprendre des activités avec une jauge limitant le nombre d’enfants, crise sanitaire oblige. Dans certains quartiers populaires, en revanche, certaines associations ont dû y renoncer, ou revoir complètement ce qui était proposé gratuitement aux enfants. C’est le cas du village Chinois de Cayenne.

Village Chinois

Le marché aux poissons du village Chinois, un lieu incontournable du quartier. Dina vend ici la production de son mari depuis 20 ans, aujourd’hui elle reçoit un petit groupe d’adolescents de l’association Franco-Dominicaine de Guyane. L’idée est de valoriser l’environnement et les gens qui y vivent. Les membres de l’association ont dû être imaginatifs et faire de petits groupes, le contexte sanitaire limite les manifestations.

Les enfants sont restés coincés chez eux. Nous sommes obligés de créer des activités pour eux.

Judson Joseph médiateur culturel à l’association franco dominicaine de Guyane

 

L'Amapo reste fermé

Amapo

Un peu plus loin à l’Amapo, c’est la 2ème année consécutive où il n’y a pas d’après-midi récréative pendant les grandes vacances pour éviter tout cluster. Une décision difficile à prendre, l’association Saint-Martin de Porres est depuis 40 ans une institution dans ce quartier très populaire ou beaucoup de familles vivent en dessous du seuil de pauvreté.

Ils viennent ici pour le soutien scolaire. C’est un manque pour les enfants et pour l’Amapo

Sœur Marie-Denise permanent à l’Amapo

 

Moins d'enfants à cause de la crise

Maison de quartier

La maison de quartier continue à accueillir comme chaque année le centre aéré organisé par la mairie de Cayenne, mais il a fallu comme partout réduire les effectifs. Seulement 10 enfants contre plus du double avant la covid.

Frédéric Scipion animateur DSU ville de Cayenne
Frédéric Scipion animateur DSU ville de Cayenne

Les enfants ne comprennent pas le principe de jauge donc certains en souffrent et pensent qu’il y a des préférences

Frédéric Scipion animateur service DRSU ville de Cayenne

 

Des sorties à venir

Mais à partir de ce week-end, les frères de la Crique organisent des manifestations qui devraient fédérer tout le quartier,  l’association a également prévu des sorties 80 jeunes devraient en bénéficier.

A partir de la semaine prochaine, nous allons faire un tournoi de foot et enchaîner sur une série de visites dans des lieux emblématiques de la Guyane

Nahel Lama président des frères de la Crique

 

Toutes ces associations font tout pour occuper un maximum de jeunes, en espérant que le coronavirus ne soit plus qu’un mauvais souvenir l’année prochaine.