publicité

Une validation des acquis par l'expérience pour les pêcheurs professionnels : la mission s'est terminée le 26 Janvier

172 pêcheurs ont suivi une validation des acquis par l'expérience du 16 au 26 janvier à la demande de la direction de la mer. Seulement, aujourd'hui, reste à valider officiellement cette formation, nouvelle étape dans la normalisation de la filière pêche. Une régularisation qui coûte cher.

© guyane 1ère
© guyane 1ère
  • Par Marie-Claude Thébia
  • Publié le

Des marins pêcheurs formés


172 pêcheurs professionnels ont suivi une VAE, validation des acquis de l'expérience durant dix jours à la demande de la direction de la mer. Parmi ces pêcheurs, des capitaines, des seconds, et des matelots. Ils travaillent sur des crevettiers et des navires de pêche côtière. Ils ont pu suivre cette formation ayant le nombre de jours de navigation requis. 
Il s'agit pour ces professionnels de rentrer dans un processus de normalisation de la filière pêche. Au final, les candidats se sont vus attribuer des titres de brevet de capitaine, de certificat d'aptitude au commandement de petite pêche, de matelot du pont qualifié et de mécanicien.

Léonard Raghnauth membre du Comité régional de la pêche explique :


"Ces titres ont été octroyé de manière temporaire. Les marins pêcheurs devront repasser des modules afin qu'ils soient validés. Nous ne savons pas qui va financer cette dernière étape "


Cette VAE est valable quelques mois. Puis se posera la question de la validation définitive des certificats obtenus. Cette mise en conformité, cependant est réclamée depuis des années par les marins pêcheurs. Une solution devrait être trouvée en concertation avec la direction de la mer. 

Le reportage de Guyane la1ère


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play