guyane
info locale

Vaval va renaître de ses cendres à Matoury

carnaval
Mizik Lari 2016
Mayouri Tcho Nèg vainqueur de Mizik Lari 2016 ©Fabrice Juste
Sa majesté Vaval est attendue le 14 janvier pour le lancement officiel du carnaval 2017 à Matoury. Le lieu ainsi que sa nouvelle réincarnation sont encore tenus secrets. Mais en attendant, les acteurs se préparent pour 7 semaines de festivités carnavalesques sans véritable fil conducteur.
L’identité du carnaval 2017, repose essentiellement sur les différents comités et festivals, notamment les plus importants, car l’Union des festivals et carnavals présidée pour sa dernière saison par Danick Degras, aura, cette année encore, un rôle de coordination et non d’organisation. Résultat, chaque commune définit son thème et ses couleurs.
Ainsi à Cayenne, on annonce des cavalcades sous la bannière, « Culture et tradition du monde ». Kourou pour sa part, mettra en avant le vert et le jaune, pour un clin d’œil au Brésil après le mondial de football et les Jeux Olympiques. Pour Saint-Laurent du Maroni, il faudra attendre dimanche 15 janvier pour le découvrir.
A l'ouest du pays, le thème des défilés sera une œuvre des écoliers saint-laurentais ayant participé au concours « Dessine moi ton vaval ».Le choix sera donc dévoilé lors de ce 1er week-end par le Comité des festivals et carnavals de la sous-préfecture.
Enfin, à l’Est, Saint-Georges apportera sa touche et ses couleurs,sans oublier les autres, Rémire-Montjoly ou encore Matoury.
Autrement dit, la Guyane va faire son carnaval, même en l’absence d’une union des comités.
Publicité