publicité

Vidéos virales sur les réseaux sociaux : les réponses du Parquet

Face à l’essor des vidéos faisant l’apologie des armes, de l’argent facile et de la violence, les autorités multiplient les enquêtes et les actions en justice. Les personnes qui tournent les vidéos peuvent être poursuivies ainsi que celles qui les diffusent sur les réseaux sociaux.

Eric Vaillant procureur de la Guyane © L M
© L M Eric Vaillant procureur de la Guyane
  • Franck Leconte
  • Publié le , mis à jour le
Beaucoup de citoyens s’interrogent, donc, sur la légalité de ce que les images diffusent ou sur l’action des forces de l’ordre pour interpeller les protagonistes de ces vidéos qui font l'apologie de crimes, détention d'armes ou encore l'apologie de stupéfiants. 

Le procureur de la République, Eric Vaillant, fait une mise au point sur ce sujet.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play