Vol de chiens : propriétaires, prenez garde

faits divers
chien race American Staff ©Sean Palamy
Un chien pour monter la garde, ou encore comme animal de compagnie, les fidèles compagnons sont souvent un membre à part entière de la famille. Mais on peut voler votre compagnon à quatre pattes. Que se cache-t-il derrière ces vols ? Comment dissuader les voleurs ? Que faire en cas de perte ? Quand les chiens deviennent le trésor des voleurs.

chiot ©Sean Palamy

Quoi de plus traumatisant, de constater un cambriolage, quand on retourne chez soi.  Si on possède un animal de compagnie, le premier réflexe c’est de voir, où il a pu se cacher. Souvent des propriétaires de chiens de race, se retrouvent face à ce constat amer, on leur a dérobé leur chien.

La situation en Guyane, est loin d’être alarmante, comparée à celle de la France Hexagonale, où l’on estime à 75 000 vols de chiens par an, selon une enquête publiée dans « Le Figaro »en juin 2021, mais les cas existent dans notre département, et c’est toujours traumatisant pour le propriétaire.

Les vétérinaires, des témoins privilégiés du désarroi des propriétaires

Dr Lechat et la mascotte de la clinique eugène // ©v porphyre

  Dans cette clinique vétérinaire, cela fait plus de 24 ans que le Docteur, Isabelle Lechat, s’occupe des animaux. Elle constate, que selon les époques, les races de chiens, ciblées par les voleurs, sont différentes. Les chiens de petite taille, sont très prisés, Chihuahua, Yorkshire, Bichon. Les chiens très imposants également, comme l’American Bully, le Cane Corso. Pour cette professionnelle, au contact de la réalité au quotidien, en Guyane, contrairement à l’Europe, pas de revente, pour des laboratoires, on vole les chiens, en général pour les garder, à la maison, pour la chasse, ou pour les sites d’orpaillage clandestin.

La solution, l’identification 

Pour le Docteur Isabelle Lechat,

Il faut absolument identifier son animal, dès que possible. Dès 2 mois, on peut mettre une puce électronique, pour identifier son chiot. La revente en cas de vol, sera plus difficile. De toutes les façons, il est obligatoire, d’identifier son animal de compagnie, mais dans ce cas précis, cela aide vraiment. Il faut également redoubler de vigilance, si on a un chien de race, plutôt de petite taille. Stériliser également, si on vole, pour faire de l’élevage, une femelle stérile sera beaucoup moins rentable, pour les voleurs.

Docteure Isabelle Lechat

Pour info, il faut compter entre 600 et 1200 euros pour l’achat d’un chiot American Staffordshire, chez un éleveur.

chien à la plage ©Sean Palamy

Perdu…puis retrouvé

Des chiens perdus, sont parfois retrouvés grâce aux réseaux sociaux. Des réseaux qui peuvent également dissimuler, une face cachée, celle de la revente illégale de chiens volés.

Dans cette autre clinique, on constate, que la problématique des chiens volés, n’est pas forcément d’actualité. Il y a des cas, certes, mais en règle générale c’est très rare.

Prislaine Cosset auxiliaire vétérinaire ©v porphyre

Une assistante vétérinaire a été confrontée à un  cas de recel, le propriétaire floué était bien désolé :

On a eu le cas d’un propriétaire qui avait acheté un chien, à un particulier. Le vendeur le jour-J, avait oublié les papiers d’identification de la puce. L’acheteur a insisté pendant des mois auprès du vendeur. Entretemps, le chien s’est blessé, dans une bagarre. Le nouveau propriétaire nous a donc amené son chien, et là, on a constaté qu’il avait une puce et que son véritable propriétaire était à sa recherche

Prislaine Cosset assistante service vétérinaire

En cas de vol de votre animal de compagnie,

que faire ?

Le premier réflexe doit être de se rendre à la gendarmerie, ou au commissariat pour porter plainte. Ensuite, il faut avertir les services I-CAD, pour que l’information soit enregistrée dans le fichier national d’indentification. Cette démarche permet d’empêcher toute cession frauduleuse de l’animal, tout en alertant tous les professionnels usagers du fichier national. Il faut envoyer un mail à l’adresse contact@i-cad.fr en mentionnant clairement, déclaration de vol, dans l’objet du message, sans oublier les informations suivantes :

  • le numéro d’identification de l’animal
  • la race de l’animal
  • les coordonnées du détenteur
  • une copie du dépôt de plainte sur lequel est indiqué l’objet « vol de l’animal ».

Il faut également envoyer ces informations par courrier postal, à cette adresse :

I-CAD

112-114 avenue Gabriel Péri

94246 L’Hay-les-Roses Cedex

France

Seul le détenteur de l’animal inscrit dans le fichier national I-CAD (ou le propriétaire de l’animal s’il n’en est pas détenteur sur présentation d’un justificatif) est autorisé à effectuer une déclaration de vol de l’animal. Les services I-CAD ne considéreront aucune demande venant d’une autre personne. Par ailleurs, les « mains courantes » ne sont plus acceptées (source Icad)

Justice
©Pixabay

Que prévoit la loi ?

Selon l’article 331-1 du Code Pénal, le vol d’un animal de compagnie est passible d’une peine d’emprisonnement de 3 ans, ainsi que d’une amende de 45 000 €. 

Témoignage d’un propriétaire désabusé

chiens American Staff, et Cane Corso ©v porphyre

Ce propriétaire souhaite garder l’anonymat, mais il a quand même tenu à témoigner, pour exprimer son ras-le-bol:

J’ai subi mon premier vol de chiens en décembre 2020. On m’a volé un staff américain, une femelle d’un an, ce même jour, ils ont tué mes 2 bergers malinois, et un chiot créole. C’était très sanglant et traumatisant. J’ai appelé les gendarmes, ils ont constaté les faits, pris des photos, j’ai porté plainte. 1 an après, elle a été classée sans suite.

...

J’aime beaucoup les chiens, j’ai repris 2 chiots cane corso, Rox et Roxanne, en mai 2021. Je suis parti au travail à 7h, je suis rentrée à midi pour déjeuner, et j’ai constaté qu’on m’avait encore volé mes chiens. Une semaine après, j’ai reconnu mes chiots sur un site d’annonces sur internet. Malheureusement, mes chiots n’étaient pas encore tatoués, j’avais pris le rendez-vous, mais il y avait beaucoup d’attente, et on a eu le temps de les voler avant. Je me suis quand même rendu à la gendarmerie, avec des photos de mes chiots, à différents stades de leur vie. Mais cela n’a pas suffi. J’aime beaucoup les chiens, je vis avec un cane corso et un staff, ils sont jeunes, je les surveille, je tiens vraiment à eux.

...

chien race cane corso ©vp