VS26 : nouveau report pour Soyouz, le tir est désormais prévu le 3 décembre depuis le port spatial de Kourou

sciences
soyouz 1812
Le lanceur Soyouz ©J-G Assard
Report du lancement Soyouz VS26 en raison de l’indisponibilité d’une station avale de télémesure. Il est prévu désormais le 3 décembre depuis Sinnamary pour placer sur orbite deux satellites de la gamme Galileo.
Les deux satellites Galileo
Les deux satellites Galileo ©CSG

"En raison de l’indisponibilité d’une station avale de télémesure, Arianespace a décidé de ne pas procéder au remplissage du tri-étage Soyuz", la 26eme mission de Soyouz est donc reportée. La nouvelle date de lancement a été fixée ce vendredi 3 décembre à 21h23.

Arianespace doit placer en orbite deux nouveaux satellites, Galileo FOC 23 et 24, de la constellation Galileo (FOC 23 et FOC 24) au profit de l’ESA pour le compte de la Commission européenne. Ils rejoindront les 26 satellites déjà en orbite du système le GPS européen opérationnel depuis cinq ans maintenant. Galiléo est le service de géolocalisation le plus précis au monde, de positionnement, navigation et synchronisation horaire. Un service utilisé par 2,3 milliards d’usagers.

Les applications se multiplient dans l’automobile, l’aviation, la navigation maritime, l’agriculture mais aussi les travaux publics ou la distribution d’électricité. Le déploiement complet du système Galileo de première génération est prévu aux alentours de 2025.

 

10 ans d'exploitation

soyouz
©CSG (capture d'écran)

VS26 est la 150ème mission réalisée par Arianespace pour les institutions européennes, et la 46ème mission de Soyouz au service des institutions. Ce vol marquera également les 10 ans de son exploitation en Guyane.

Depuis le port spatial européen de Kourou, à Sinnamary précisément, le lanceur russe devrait décoller à 21h23 ce vendredi 3 décembre, sauf nouveau report. La mission devrait durer très longtemps, près de quatre heures avant le placement sur orbite du dernier satellite.