publicité

Wilna, une femme debout

Chaleureuse et pétillante, Wilna Saint Cyr, 28 ans, pâtissière confirmée et primée, a deux passions : confectionner des pâtisseries créoles  et s’occuper des jeunes. Itinéraire de la vie déjà bien remplie d'une femme debout.

Wilna Saint-Cyr © Phil Labonté
© Phil Labonté Wilna Saint-Cyr
  • Alexandra Val Guevara
  • Publié le

Wilna a déjà vécu plusieurs vies

Passionnée de pâtisserie depuis enfant, à l’âge de 13 ans elle en apprend les bases. C’est à cette période que Wilna va passer ses dimanches après midi chez sa tante, Virginie Benoit qui lui apprend les recettes des meilleures pâtisseries de Guyane.
La jeune fille talentueuse et déterminée décide d’en faire son métier. Autodidacte, elle se documente via le net et dévore des livres de recettes locales. Elle pâtisse encore et encore, se perfectionne et finit par en faire son métier.   
Accompagné par la couveuse d’entreprises "Nou la ké to", en 2012, elle crée sa propre pâtisserie « Les Délices de Wiwi ». Elle écoule sa production sur les marchés et propose des buffets clé en mains. Ses petits fours sucrés ou salés, ses gâteaux, ses pains pour des buffets, cocktails ou toutes autres occasions, connaissent un réel succès.
Maman de 3 enfants et chef d’entreprise, il lui faut montrer  beaucoup de volonté pour mener de front toutes ses activités.
 

Rien d’impossible pour l’énergique Wilna

Parrainée par le responsable technique de la couveuse d’entreprises, Johan Sulny, Wilna se lance à la conquête de la métropole pour faire découvrir ses créations et participe à la Foire de Paris. La qualité de son travail y est remarquée. Ainsi, en 2014, elle est très logiquement sélectionnée pour participer au concours  « Les Talents des cités ». Et tout aussi logiquement  elle y est récompensée par le jury, dans la catégorie émergence. Elle fait alors connaissance avec la popularité, avec ses bons et ses mauvais cotés.
Wilna a connu des embûches et sait se battre pour arriver à ses fins. Comme, elle le dit si bien « j’avance 
Wilna avec Anne Hidalgo à la foire de Paris 2015 © WSC
Nouveau succès à la Foire de Paris en 2015,  Wilna remporte le  prix de l'académie de l'art culinaire du monde créole - spécialité pâtisserie, devant 90 pays.  Elle avoue sur son face book, après l’annonce de sa récompense : « Je suis toujours sous le choc. Parmi tous les stands de la Foire de Paris, mon talent a été reconnu. »
A cette occasion, elle tape dans l’œil d’Anne Hidalgo, maire de Paris  qui lui confie la confection de buffets et séduit la Ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin.
 

Son  autre grande passion : « s’occuper des jeunes »

Depuis peu, Wilna a mis son entreprise en stand by pour créer une association promouvant des actions sportives et des ateliers culinaires pour les jeunes.

« Depuis petite j’aime le foot, alors sans moyen  j’organise des tournois dans les quartiers et chez moi des ateliers de pâtisserie ...  Je vais partout à la Matine, à Chicago…partout dans les quartiers, et les jeunes me suivent ».

 
Wilna na pas oublié ses racines. Elle a grandi à la cité Mont Lucas.
Elle raconte simplement son combat pour lutter contre la délinquance et embarquer à sa suite des jeunes qui ont flirté avec les limites de l’interdit.
Dès que Wilna se déplace en métropole, elle emmène avec elle des jeunes guyanais des cités et des quartiers sensibles.
Depuis les dernières élections municipales, la jeune femme est élue déléguée des Quartiers  au conseil municipal de la ville de Cayenne. Son engagement politique est une suite logique à son engagement au quotidien dans les quartiers.
 

Des projets plein la tête

Wilna participera à la 15ème édition du carnaval tropical de Paris qui se déroule le 05 juin 2016. Le 14 juillet 2016, elle organise un tournoi de football au quartier Chicago, à Cayenne. Et puis, au mois d’octobre, pour la journée du créole, cete infatiguable entrepreneuse réfléchit à une nouvelle manifestation autour de la pâtisserie traditionnelle.
Enfin, elle pense à elle  et a décidé de s’inscrire à l’Université pour suivre une  Validation des Acquis et de l’Expérience (VAE). Car Wilna a un rêve : devenir professeur de pâtisserie traditionnelle.
La boucle sera bouclée : Wilna  unira ainsi ses deux passions, la pâtisserie et s’occuper des jeunes. 

Les images de Phil Labonté
Portrait de Wilna Saint-Cyr

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play