Gold cup 2017 : Yana Dòkò une dernière chance

football
Le coach des Yana Jaïr Karam levé très tôt en cette veille de match
Les Yana Dòkò sont arrivés hier dans la plus grande ville du Texas. Ils rencontrent ce vendredi 14 juillet le Costa Rica au Toyota Stadium dans la banlieue de Dallas. Ils n'ont d'autres options que de réaliser l'exploit.
Le collectif guyanais s'est rassuré face au Honduras mardi en montrant sa pugnacité. Le staff l’a répété, la qualification pour les 1/4 de finale se joue sur les trois matchs. « Nous savions qu'il allait falloir batailler » affirmait ainsi le défenseur Jean-David Legrand. L'objectif pour le groupe est de garder une motivation intact. « Déterminés et prêts à aller au combat » le discours de l'entraîneur Jaïr Karam ne change pas. 
 

Ne pas se laisser distraire par l'imbroglio juridique "Malouda"

S'il existe des incertitudes nées de la participation de Florent Malouda au dernier match, les joueurs tentent de ne pas y penser, de rester dans leur bulle. Après le match Guyane - Honduras l'organisation indiquait que la commission de discipline était saisie. Une décision selon nos informations devait être communiquée à la mi-journée. À l'heure où nous bouclons cet article soit 14h00, heure de Dallas, aucune information n'a été diffusée sur le dossier.
 

Bien récupérer avant d'affronter la redoutable équipe du Costa Rica

En fin de journée les Yana Dòkò se rendent au Toyota Stadium pour un entraînement sur la pelouse théâtre de l'affrontement sportif de demain. Si l'application que les joueurs mettront dans cette séance est un bon curseur de l'état d'esprit du groupe, il faudra tout de même se ménager après le match intense livré face aux honduriens. La récupération est plus que jamais un élément déterminant pour aborder ce match couperet face au Costa Rica, un adversaire redoutable. La délégation guyanaise a foulé le sol américain un jour de fête nationale aux USA, la sélection doit se dépasser pour que ce 14 juillet, fête nationale en France, ne marque pas la fin de l'aventure en Gold Cup.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live