Yanawassaï : un projet de transformation du Wassaï proposé par le Graje et le Grafoguy

agriculture
Réunion autour du projet Yanawassaï
Réunion du Crfoguy et du Graje autour du projet Yanawassaï ©Karl Constable
Yanawassaï, une usine de transformation du Wassaï en Guyane. Un projet présenté par le Grage et le Grafoguy. Ces  associations se battent depuis des années pour la souveraineté alimentaire et la rétrocession foncière.
Changement de stratégie : elles innovent en fédérant autour d'un projet. 

Planter du Wassaï


Pas de développement et donc pas de souveraineté alimentaire sans terre, c’est un leitmotiv qu’on entend beaucoup en cette période électorale et pour passer du concret à la réalité, le GRAGE (groupement régional des agriculteurs de Guyane) avec le concours du GRAFOGUY (groupement des associations foncières de Guyane) présentaient un projet d’usine de transformation du Wassaï, qu’on appelle Pino en langue guyanaise. Une usine pour laquelle ils auront besoin de matière première.

Pas de titre de propriété 


La présentation s’est déroulée à Matoury, chemin Mogés. Un quartier où sont rassemblées quelques-unes des 80 personnes que l’APATAG a installé sur 200 hectares. Des guyanais qui ont investi depuis plusieurs années, mais n’ont toujours pas de titre de propriété. En Guyane, ils seraient, selon les associations, plus de 5.000.
Face au frein de l’administration et afin d’enraciner leur légitimité, ces agriculteurs à titre secondaire, s’allient aujourd’hui au GRAGE dans l’espoir d’entrer dans une véritable phase de production.
Roland Léandre Président du Groupement des Associations Foncières de Guyane (GRAFOGUY) estime : 

"Il faut organiser tout cela. Nous avons décidé de nous prendre en main et faire les choses malgré tout, en créant un projet novateur"


Et « faire les choses malgré tout » c’est produire, le but final du combat politique et de la revendication foncière, c’est atteindre une forme d’indépendance alimentaire.
Pour le GRAGE, face à cet objectif, les pluriactifs sont des agriculteurs à part entière.

Jean-Yves Tarcy Président  du GRAGE (Groupement Régional des Agriculteurs de Guyane) précise :

"Les résidents ont investi, planté sur leur terrain. Ils ont besoin d'un soutien et d'un accompagnement" 


YanaWassaï, c’est le nom du projet que porte le GRAGE. Une usine de transformation du fruit du Pino, pour l’alimentaire et l’industrie cosmétique.
Une usine qui aura besoin de matière première et donc de beaucoup de ces petits planteurs.

Patrick Labranche du GRAGE (Groupement Régional des Agriculteurs de Guyane) explique : 

"Il ya de la place pour ce genre de projet . Nous y croyons fortement. C'est un projet innovant qui va créer de la richesse et de l'emploi." 


Quand un projet de filière, rencontre des velléités foncières,  c’est une nouvelle association qui naît, espérons qu’elle sera aussi riche que le jus de Wassaï.

Le reportage de  Guyane la1ère :

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live