1 mort et 2 arrestations, suite à la saisie de plus de 750 kilos de cocaïne au large du Vauclin

trafic de drogue
Saisie de drogue
Saisie de plus de 750 kilogrammes de cocaïne au large du Vauclin. ©Douanes Antilles-Guyane

La douane du Marin, se félicite de la saisie de plus de 750 kilos de cocaïne en fin de semaine dernière sur les hauts fonds du Vauclin. Les autorités confirment la mort d'un homme et l'arrestation de deux autres. La drogue devait apparemment transiter par la Martinique. 

751, 02 kilos de cocaïne dans des emballages de couleur noire, c'est la belle photo dévoilée par les douaniers de Martinique ce matin (16 décembre 2020). La saisie effectuée dans la nuit du jeudi 10 au vendredi 11 décembre 2020 au large de la commune du Vauclin. 

La drogue était embarquée sur un (go-fast), bateau ultra-rapide, un hors-bord de 9 mètres, équipé de deux moteurs de 300 chevaux, Un bateau intercepté néanmoins, par celui des douaniers de la brigade de surveillance du Marin.

Bateaux (drogue et douane)
Au premier plan le bateau des narcotrafiquants et à côté celui des douaniers après l'intervention du jeudi 10 décembre 2020 au large du Vauclin. ©Douanes Antilles-Guyane

Les trafiquants ont été arrêtés vers 1h vendredi matin. Il s'agit d'un Martiniquais âgé de 44 ans et d'un Vénézuélien de 29 ans, mis en examen et placés en détention provisoire.

C'est la plus grosse saisie de drogue de l'île depuis le début de l'année selon le procureur de Fort de France.

Un corps au large

 

Au lendemain de la saisie de drogue, un pratiquant de kitesurf a découvert le corps d'un homme mort au large de la pointe Faula au Vauclin, non loin de l'intervention des douaniers.

Les deux hommes placés en garde vue ont reconnu que la victime faisait partie de l'équipage du hors-bord. L'autopsie de son corps est prévue ce mercredi (16 décembre 2020).  "Il se serait jeté à la mer à l'arrivée des douaniers", selon l'un des deux hommes en garde à vue, pendant son audition dans les locaux des enquêteurs à Fort-de-France. Les deux trafiquants seront bientôt déférés devant un juge d'instruction.

15 millions d'euros...

 

La cocaïne devait transiter par Fort-de-France avant d'être expédiée dans l'Hexagone. Ces 750 kilos auraient pu être revendus 20 000 euros le kilo et rapporter environ 15 millions d'euros. 

En déplacement en Martinique la semaine dernière, la ministre de la Défense Florence Parly avait également annoncé que la Marine nationale avait saisi le 10 novembre près de 290 kg de cocaïne en interceptant un autre go-fast en mer.