13 morts du coronavirus en 2 semaines en Martinique : le spectre d'un nouveau confinement total ou partiel se profile

coronavirus
Rue de Fort-de-France
Rue quasi déserte à Fort-de-France (confinement le 30 octobre 2020). ©Daniel Betis

La situation sanitaire s'aggrave en Martinique. Le service réanimation du CHUM est saturé. Le nombre de cas de personnes contaminées augmente tous les jours et 13 personnes sont décédées des suites du coronavirus en deux semaines. Le préfet fera une annonce demain (15 avril 2021).

À l'évidence, les acteurs de la vie politique et économique de Martinique qui s'apprêtent à rencontrer le préfet de Martinique ce soir (mercredi 14 avril 2021) ne peuvent qu'accepter d'amplifier les mesures sanitaires pour tenter d'enrayer la propagation de la Covid-19.

Stanislas Cazelles les consulte avant de prendre une série de mesures qu'il doit annoncer demain (15 avril 2021).

Le couvre-feu anticipé dès 19 h depuis le 1er avril 2021, la fermeture des restaurants midi et soir ainsi que des salles de spectacle, l'interdiction des pratiques sportives...ne suffisent plus. 

13 morts en deux semaines en Martinique. Près de 900 nouvelles personnes contaminées la semaine dernière. 

La situation est intenable.

Confinement partiel ou total ? 

 

Que reste t-il dans la malle aux propositions pour enrayer la crise sanitaire ? Encore plus de télé-travail ? La fermeture des commerces dit "non essentiels", le confinement partiel ou le confinement total ?

C'est le prix à payer pour tenter d'enrayer la spirale de la contamination et des morts en Martinique. Et l'épuisement du personnel hospitalier qui tente, tant bien que mal de sauver des vies en mettant la leur en danger.