16e de finale de la coupe de France : le Club Franciscain pourra-t-il se qualifier en surpassant Angers?

football
Joueurs du Club Franciscain à Clairefontaine
Les joueurs du Club Franciscain à Clairefontaine avec au centre le maire du François Samuel Tavernier (avec le masque). ©Cvc Sports

La grande famille du football martiniquais a hâte de voir comment le Club Franciscain va se comporter face à Angers Sporting Club de l'Ouest, neuvième du championnat de Ligue 1, pour ce 16e de finale de la coupe de France qui se déroulera ce dimanche 7 mars 2021 à Angers.

 

Le Club Franciscain va tenter de défier un adversaire de taille après avoir passé un peu plus d'une semaine à Clairefontaine près de Paris.

Ce temps a été mis à profit pour favoriser l'acclimatation des joueurs aux températures actuelles en France. Comme installés dans une bulle dans le centre technique de l'équipe de France, les franciscains ont pu ajuster aussi bien leur préparation physique que leur préparation mentale, à l'abri de toute sollicitation venant de l'extérieur du groupe. Pour contrarier l'équipe de Ligue 1, les joueurs de Patrick Cavelan devront enchaîner des courses à haute intensité le plus longtemps possible. 

Un effectif mûr

 

Les joueurs qui composent en majorité l'effectif du Club Franciscain jouent ensemble depuis un moment maintenant. Ils ont grandi ensemble et ont accumulé beaucoup d'expérience. Certains d'entre eux évoluent en sélection de Martinique et savent aborder les grands rendez-vous.

D'ailleurs, même si ce n'était pas le même niveau que la Ligue 1, les franciscains ont remporté il y a deux ans, le titre de champion de la Caraïbe face à des clubs comportant des joueurs professionnels en leur sein. Tout cela permet d'affirmer que ce groupe est capable d'élever son niveau de jeu et ce sont des raisons qui permettent à tous les supporteurs martiniquais de rêver à une issue très heureuse pour les partenaires de Stéphane Abaul, le capitaine d'une équipe de caractère.

Le Sco Angers est le favori naturel

 

Malgré toutes les qualités attribuées aux franciscains pourront-ils se qualifier en surpassant Angers?Objectivement non. Même si le coeur espère, la raison ne peut que se rendre compte que l'écart entre les deux équipes est trop large. Tactiquement, techniquement et physiquement, les Angevins sont bien meilleurs. En Ligue 1, c'est une équipe qui laisse peu d'espace et encaisse relativement peu de buts, tout en étant efficace dans le jeu. De plus, Angers, qui n'évoluait pas au niveau actuel, battu par le Club Franciscain en 2005, ne va pas se laisser surprendre.

Alors peut-être qu'il faudrait se résigner à espérer que des franciscains volontaires résistent le plus longtemps possible à l'adversaire pour au moins le faire douter. Se résigner à ce que nos représentants réussissent à montrer quelques belles phases de jeu, offrant par moment une opposition de qualité aux joueurs professionnels.

Se résigner à espérer voir Yan Thimon ou n'importe lequel de ses partenaires scorer au moins une fois. Pour que ces résignations se transforment en petits bonheurs, il reste un seul message à transmettre aux Martiniquais : "roulé boul anlè yo!" (jouez et dominez vos adversaires).