publicité

Quatre ans de prison après un exorcisme

Aux assises, une guyanaise de 60 ans a été condamnée à quatre ans de prison, dont un avec sursis, pour la mort d’un jeune homme de 15 ans en Guyane.

  • Joseph NODIN
  • Publié le
Des membres de l’Eglise du Christianisme Céleste, dont son responsable en Guyane, avaient été condamnés par la Cour d’assises de Cayenne à des peines allant de 3 à 12 ans de prison dans l’affaire de la mort d’un enfant décédé lors d’une séance d’exorcisme.

Suite aux traitements infligés entre le 31 janvier 2004 et le 3 janvier 2005, ce mineur, épileptique et souffrant de troubles psychiques, était décédé attaché sur une croix, dans un bâtiment de la paroisse Saint-Gabriel de cette église chrétienne fondée au Bénin.

Le 31 décembre 2004, la mère de l’enfant épileptique, Roger Bossé, 15 ans, l’avait amené aux membres de l’Eglise, qui avaient considéré qu’il était "possédé par le Diable" et avaient décidé de le "désenvoûter". 

Condamnée une première fois à Cayenne, Denise Saint-Pierre, épouse du chef de l’église en Guyane avait vu sa condamnation annulée par la cour de cassation.

L’affaire a fait l’objet d’un nouvel examen, Denise Saint-Pierre vient donc d’être à nouveau condamnée aux assises de la Martinique, cette fois.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play