martinique
info locale

"Ce sont les esclaves qui dirigent maintenant?"

social
Photo Batelière
L'hôtel de la batelière à Schoelcher ©photo J.Nodin
Les relations sociales se dégradent à l'hôtel de la Batelière à Schoelcher. Un cadre venu de France a invectivé sa collègue martiniquaise en tenant des propos racistes, selon la version des syndicats.
Alors que la direction de l'hôtel est toujours à la recherche d'argent frais pour relancer un établissement vieillissant, les relations semblent se dégrader au sein du personnel. Pour preuve, un échange assez vif dans la journée de mardi entre un cadre, venu de France et une employée martiniquaise. "Ce sont les esclaves qui dirigent maintenant?" aurait déclaré en substance, le cadre lors d'une discussion professionnelle.

Ces propos s'ils sont avérés, seront condamnés assure Yan Monplaisir, le patron du groupe qui possède l'hôtel.
En attendant, l'affaire prend des proportions habituelles dans un pays fragilisé par son histoire.

Retrouvez le reportage de Franck Zozor et de Thierry Maisonneuve.

 

Publicité