publicité

Tension dans le conflit à l'espace sud

Après quatre jours de grève des salariés affiliés à la CDMT, grévistes et direction ne se parlent  plus que par médias interposés depuis quelques heures. Le régime indemnitaire est toujours la source du conflit.

  • Par Joseph Nodin
  • Publié le , mis à jour le
"Les rats et les mouches envahissent la décharge de Céron à Sainte-Luce, il faut libérer les accès avant de poursuivre les négociations", déclare Eugène Larcher président de l'espace sud. Les grévistes ont placé un barrage devant ce lieu stratégique, aucune activité normale ne s'y déroule depuis le début du conflit ce qui provoque la colère contenue d'Eugène Larcher. Il est interrogé par Pierre Yves Honoré de Martinique 1ère radio.

Itw Eugène Larcher

Côté  syndicat, la CDMT réclame toujours une harmonisation du régime indemnitaire. Les grévistes estiment que le président Larcher pratique " la politique des petits copains". Le syndicat accuse le président de l'espace sud d'être responsable de la dégradation du conflit. 
Jean Michel Cabit de la CDMT menace d'appeler à la grève les agents des cantines des 12 communes de l'espace sud.

ITW Jean-Michel Caby

Le président de l'espace sud refuse de négocier dans un tel climat et vient de publier le communiqué suivant :


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play