Téléthon 2012 : des dons en berne

médias
Téléthon Martinique
Yves Bussy, l'animateur de Martinique 1ère lors de notre soirée téléthon à la villa chantecler à Fort de France. ©Martinique 1ère
124 000€ de promesses de dons, au bout d'un marathon télévisuel de 30h, contre plus de 260 000€, l'année dernière. La baisse est manifeste mais elle était attendue, à cause d'un contexte économique tendu actuellement.
"C'est la crise économique, et puis les impôts sont aussi passés par là". Annie Hervé la responsable du téléthon Martinique, tente de justifier la très nette baisse des promesses de dons cette année.

La Martinique, d'habitude si généreuse est moins disposée vis à vis du téléthon 2012. Il est vrai que les sollicitations de même nature sont nombreuses. "Les martiniquais, ont tout de même donné, 50€ en moyenne", ajoute Annie Hervé. Elle espère que le public pourra encore faire un don, au-delà de ce week-end, où par le biais d'internet, pendant toute l'année, ou avant le 31 décembre afin de bénéficier d'un reçu fiscal. Un document qui donne droit à une réduction fiscale de son impôt sur le revenu.
Le journal télévisé
Le journal du samedi 8 décembre 2012. ©Martinique 1ère

Ce marathon télévisuel présente un bilan quantitatif imposant : Près d'une centaine de défis, des émissions télévisées (relayées sur notre site) des appels incessants des partenaires du téléthon Martinique. Tous ont fait "le job" et entendent récolter les sommes nécessaires notamment pour faire reculer la drépanocytose qui touche un grand nombre de martiniquais." Voyez sur internet,, les retombées du téléthon et en particulier, les structures de lutte contre la myopathie et les maladies rares à la Martinique", suggère encore Annie Hervé.