martinique
info locale

Des religieux soulagent la misère des toxicomanes et de bien d'autres...

vie locale
La mangrove, le coup de main
Distribution de repas dans la mangrove du Lamentin ©Martinique 1ere
Chaque dimanche, une association religieuse distribue des repas en priorité aux toxicomanes. Une action humanitaire qui compense l'absence des pouvoirs publics. Suite et fin du feuilleton de la semaine dans la mangrove du Lamentin.
15O repas fabriqués tous les dimanches puis distribués en priorité aux toxicomanes de la mangrove du Lamentin, mais aussi aux nécessiteux, de plus en plus nombreux dans les grandes villes martiniquaises, Le Lamentin ou Fort de France.

C'est l'oeuvre d'un groupe de religieux, dont d'anciens toxicomanes, "qui ont repris le droit chemin". Leur présence est indispensable pour nouer le dialogue avec des femmes et des hommes en rupture. "koté man té yé ? an la ria man té yé", confirme l'un des guides de cette série de reportages.

Quatrième et dernier épisode de ce feuilleton de la semaine, dans la mangrove du Lamentin, au centre d'une action humanitaire exemplaire.


DMCloud:45589

 

Publicité