martinique
info locale

Ils vivent dans l'entreprise..nuit et jour

social
Usine occupée
Ils occupent l'usine nuit et jour. ©Martinique 1ère
Cela fait dix-huit jours que les salariés d'une entreprise de boulangerie du Lamentin qui vient d'être liquidée, occupent l'usine pour tenter de la faire repartir.
"Ce sont des mères et des pères de famille qui se battent pour sauver leurs emplois", résume un porte-parole des salariés. Ils sont 14 rescapés de l'entreprise de boulangerie "Déli express" installée au Lamentin (liquidée depuis 18 jours). Et depuis cette décision, ils occupent l'usine notamment pour empêcher les pillages, disent-ils.

Les salariés font surtout la démonstration que cette entreprise peut survivre car le marché existe et ils maîtrisent un certain savoir-faire. En attendant, ces femmes et ces hommes occupent l'usine et organisent leur vie sur place, tant bien que mal comme le montre ce reportage de Cécile Marre et d'Eddy Bellerose.