Case-Pilote : "La commune est en déficit mais pas sous tutelle"

politique
P.Maffre
Philippe Maffre, secrétaire général de la préfecture de Martinique. ©Martinique 1ère
Le préfet a fixé le montant des recettes et des dépenses de la commune de Case-Pilote mais cela ne signifie pas que la commune est sous tutelle déclare le secrétaire général de la préfecture. Il explique cette procédure complexe de la comptabilité territoriale.
A quelques mois des élections, l'information diffusée sur les principaux médias locaux suscite bien des réactions à Case-Pilote. Il était d'abord question de mise sous tutelle des comptes de la commune. Il s'agit de la procédure la plus grave pour un maire en place car l'opposition espère toujours en profiter.

Quelques heures après, l'information n'est plus tout à fait la même : "La commune de Case-Pilote, n'est pas sous tutelle, le maire reste maître de son budget mais compte-tenu de son déficit, c'est la préfecture qui fixe le montant des recettes et des dépenses", résume Philippe Maffre, secrétaire général de la préfecture de Martinique.



Les Outre-mer en continu
Accéder au live