martinique
info locale

Reprise de l'épandage aérien : "c'est une déclaration de guerre" (docteur Jos-Pelage)

épandage aérien
Reprise épandage aérien
La cercosporiose dévaste encore les plantations de banane de Martinique. ©Martinique 1ère
Le préfet a signé une nouvelle dérogation permettant l'épandage aérien de pesticides sur les bananeraies . Une décision inattendue car la précédente dérogation avait été suspendue le 28 août dernier par le tribunal administratif et un jugement sur le fond était attendu pour le 28 novembre prochain.
L'état justifie ce nouvel arrêté par les conditions drastiques qui seront imposées aux planteurs. Les opposants de l'AMSES, l'association médicale pour la sauvegarde de l'environnement et de la santé, estiment qu'il s'agit là d'une véritable déclaration de guerre."Vous tuez les populations et vous pensez, qu'elles vont rester là à vous regarder", déclare le docteur Jos-Pelage.

 

Publicité