Grève illimitée des gérants de stations-service

carburants
Embouteillages autour de Fort de France
Dés vendredi 27 décembre, les gérants des stations-service des Antilles et de la Guyane françaises, annoncent la fermeture de leurs établissements pour une durée illimitée. Ils protestent ainsi contre le décret Lurel qui vise à baisser le coût des carburants dans les départements d'outre-mer.
A l'issue d'une assemblée générale  jeudi après-midi dans un restaurant du Lamentin et après bien des atermoiements, les gérants des stations-service se décident à fermer leurs établissements pour une durée illimitée."Nous fermons les pistes et les  boutiques", souligne Steve Victoire, au nom de l'intersyndicale des gérants.

Dialogue rompue avec le ministre de l'outre-mer

Le décret Lurel, est applicable au 1er janvier 2014, il vise à réduire les marges des sociétés pétrolières. "Cette mesure aura pour effet de nous faire disparaître", disent les gérants. "Les pétroliers qui ne veulent pas que l'on touche à leurs marges, n'hésiteront pas à mettre en place des pompes automatiques et à se passer de nous et de nos employés", ajoutent-ils.

Les gérants attendent toujours un signe de concertation, non plus de Victorin Lurel, disqualifié à leurs yeux, mais du premier ministre, Jean-Marc Ayrault. Reste maintenant à connaître la réaction des salariés, qui devraient se retrouver au chômage technique après la décision de leurs patrons.