Épandage aérien : le préfet peut de nouveau l'autoriser

épandage aérien
Hélicoptère épandage
Un hélicoptère d'épandage aérien à la Martinique. ©Martinique 1ère
La dernière dérogation accordée par le préfet aux planteurs de bananes vient d'être annulée par la justice en fin de semaine dernière, mais les planteurs s'apprêtent à faire une nouvelle demande et le gouvernement autorise le préfet à en donner une suite favorable.
Ces dérogations sont obligatoires en raison de l'interdiction de l'épandage aérien par l'Union Européenne depuis 2010. Cependant, ces dérogations sont confortées et presque légalisées par un arrêt interministériel qui date de fin décembre 2013. Autant dire que les autorisations/annulations peuvent se répéter pendant encore quelques temps. 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live