publicité

Conflit Boniface : un bus caillassé et une conductrice victime d'un malaise

La tension est montée d'un cran ce week-end à Sainte-Luce. Les chauffeurs non-grévistes de l'entreprise Boniface qui assuraient un service minimum ont été pris à partie. De leur côté les grévistes affirment ne pas être responsables de ces agressions.  

© Martinique1ere
© Martinique1ere
  • Par Raphaël Bastide
  • Publié le
Après 97 jours de conflit, la tension est encore montée d'un cran dans le conflit Boniface. Un bus a été caillassé et les chauffeurs non grévistes ont été victimes d'agressions verbales et physiques alors qu'ils assuraient un service minimum.    

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play