Basse-Pointe n'oublie pas Aimé Césaire

culture
Marie-Thérèse Casimirius, mairesse de Basse-Pointe, plante le courbaril
©zandoly
Le jeudi 26 Juin 2014, date de la commémoration de la naissance d'Aimé Césaire, les élus et la population de Basse-Pointe, commune de naissance du nègre fondamental, ont tenu à lui rendre un hommage exceptionnel.
Les organisateurs ont commencé la journée du 26 juin, en plantant une lisière de courbaril au quartier Eyma. Le courbaril est l'arbre symbolique D'Aimé Césaire. Il devient gigantesque comme l'oeuvre de l'illustre homme de lettres martiniquais.

L'hommage s'est clôturé par une conférence-débat autour du thème "Césaire vu par les jeunes", en présence, entre autres  du sociologue Malik Duranty ou d'Edouard Delepine, historien, membre du Parti Progressiste Martiniquais, fondé par Aimé Césaire en 1958. Cette journée s'est ensuite achevée par un "contè sanblé pou Cézè" avec des adeptes du slam et du conte.
Lisière de courbaril
Une lisière de courbaril plantée au quartier Eyma à Basse-Pointe ©zandoly
Planter avec conviction
©zandoly
Marie-Thérèse Casimirius, mairesse de Basse-Pointe, plante le courbaril
©zandoly
Hommage à A.Césaire sous la houlette de la mairie
©zandoly
Les orateurs de la conférence-débat
©zandoli
Le sociologe Malik Duranty
©zandoli
Edouard Delépine, historien
©zandoly
Conférence-débat : "Césaire vu par les jeunes"
©zandoli
Invités et public échangent
©zandoly
Les conteurs ont clotûré la journée
©zandoly
Luc André, le poète
©zandoly
Le conteur Jocelyn Régina
©zandoly