"Elle a été tuée devant la porte d'entrée et personne ne l'a aidée"

faits divers
Témoignage nièce Gabriella
Altagracia, nièce de la victime ©Martinique 1ère
Le meurtre particulièrement atroce d'une femme de 45 ans, originaire de la République Domicaine, dimanche aux Terres-Sainville, à Fort de France, provoque l'incompréhension de sa famille, venue chercher des explications en Martinique 
Gabriella, 45 ans, mère de trois enfants, a été égorgée dimanche soir dans l'appartement qu'elle occupait, angle des rues Barbusse et Aliker, aux Terres-Sainvilles, à Fort de France. La police judiciaire, chargée de l'enquête procède à des auditions dans le quartier et parmi les proches de la victime.

Pour les uns, elle était prostituée, pour d'autres, femme de ménage. Sa fille et sa nièce, venues spécialement de la République Dominicaine, se disent anéanties. "Gabriella était une personne aimable", déclare la nièce. "Elle a été tuée devant la porte d'entrée et personne ne l'a aidée", accuse-t-elle.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live