martinique
info locale

Christiane Taubira en visite au centre pénitentiaire de Ducos

justice
La ministre de la Justice en Martinique
Christiane Taubira au quartier des hommes Centre Pénitentiaire de Ducos ©Pool Presse
La ministre de la Justice Christiane Taubira  a visité ce jeudi après-midi, le centre pénitentiaire de Ducos et s’est voulue rassurante en annonçant  que " L'essentiel des constructions immobilières de prisons  qui vont se faire seront dans les Outremer ", a-t-elle précisé.
La Garde des Sceaux a annoncé la construction d'un centre de semi-liberté de 25 places  et, sur le prochain triennal, un établissement de 500 places pour la Martinique. Cette visite  intervient en pleine enquête administrative et médicale quelques jours après le décès inexpliqué d’un détenu au centre hospitalier de fort de France.
Aujourd'hui, le centre pénitentiaire de Ducos compte 1.042 prisonniers pour une capacité théorique de 730 places. La surpopulation de cette maison d'arrêt   et  centre de détention est régulièrement mise à l'index. En octobre 2014, l'Observatoire international des prisons (OIP) dénonçait " une situation indigne " et " l'inertie des pouvoirs publics ". 
Une annexe  de 160 places est en cours de construction. Selon la Garde des Sceaux qui a visité le chantier,  le bâtiment devrait être livré " fin 2015-début 2016 ".
visite du ministre de la Justice en Martinique
Des conditions de détention difficile ©Pool Presse

Les problématiques pénitentiaires en Outremer

Le dernier rapport  parlementaire de mai 2014,  pointe du doigt la surpopulation carcérale. La prison de Ducos connaît une hausse significative depuis 2010, puisque le taux d’occupation est passé de 146 à plus de 163 % l’an dernier.
Dès  juin 2013, Christiane Taubira, avait déjà reçu un 1er rapport consterné de la mission conduite (à sa demande) par la magistrate Isabelle Gorce, cette dernière accompagnait la ministre lors de la visite du centre de Ducos.  
Le rapport parlementaire évoquait notamment les conséquences de cette surpopulation, en termes de respect de la dignité des personnes détenues...
Autre réponse donnée par Christiane Taubira, très bientôt la nomination d’un troisième juge d’application des peines  et  le renforcement  des équipes de conseillers d'insertion et de probation pour offrir des aménagements de peines et des alternatives à la peine.

visite de christiane Taubira en Martinique
Christiane Taubira annonce la création d'un centre de semi-liberté de 25 places ©PoolPresse

 Enfin, la ministre de la justice s'est prononcée en faveur d'une " vigilance citoyenne " pour la prison. " C'est une institution républicaine qui a une mission. Cette mission est  sous le regard vigilant des parlementaires, des magistrats, des contrôleurs du travail", a poursuivi la ministre  ajoutant qu'elle avait fait inscrire dans une loi à venir au parlement  la possibilité pour les journalistes d'accompagner les parlementaires lors des visites de prison.
Publicité